pub
Culture

Dédicace: “Les histoires de Yao et Akuwa, Tome II», la 35ème publication des Continents

Advertisement

La maison des Editions les Continents enregistre une nouvelle publication, « Les histoires de Yao et Akuwa, Tome II ». La cérémonie de dédicace s’est déroulée samedi 03 Septembre à la Paroisse Agora Senghor de Lomé en présence d’un parterre d’invités et de journalistes.

Les histoires de Yao et Akuwa Tome II, un ouvrage de 36 pages subdivisées en quatre différentes parties. Un recueil des histoires illustrées pour les enfants. Après le Tome I paru en janvier 2015, le Tome suivant vient d’être publié. Et ce n’est pas la suite qui tardera à sortir. Pour l’auteur, cet extrait relate l’identité des enfants Togolais et n’est que le début d’une aventure avec les enfants où ces derniers se retrouveront certainement : « J’aime les enfants et pour cela je souhaite diversifier la lecture de nos enfants ont de nos jours. Ils ont lu ce que nous avons lu raison pour laquelle j’essaie de leur apporter quelque chose de différent  ».

Dans son intervention de circonstance, le Directeur des Editions Continents, Kodzo Adzéoda Vondoly, reconnaît une seule chose. En deux ans et demi malgré le parcours parsemé d’embûches, la maison n’a édité que des sommités. « Nous avons une chance de n’avoir édité que des sommités », se félicite-t-il. Entres autres sommités Me Joseph Kokou Koffigoh, Me Maximilien Amegee, M. Steve Bodjona. Mais en même temps il regrette que les jeunes peinent à trouver leur place dans le landernau littéraire : « Les étudiants ne sont pas exclus de la ligne éditoriale des Editions Continents, même si nous n’en comptons qu’en seul jusqu’à présent  », a-t-il expliqué.

Revenant à l’écrivaine Sylvestre Adjra-Aziadekey, elle est à son deuxième œuvre après le Tome I, soit une œuvre par an. Elle ne peut pas mieux marcher sur le pas de ces ainés.

DEDICACE_OUVRAGE.jpg

Présentant l’auteure, Mme Mouinath Adégbola, une autre écrivaine reconnaît que sa consœur est une dame de talent pour la parution de son œuvre chaque année. Après ses études supérieures à l’Université de Paderborn puis à l’école des Hautes Etudes Supérieures de Bielefeld en Allemagne sanctionnée par un Diplôme d’études de gestion d’entreprises et d’administration des ressources humaines, Mme Sylvestre Adjra-Aziadekey a travaillé comme interprète-traductrice français allemand anglais avant de rentrer au Togo. Sensible à la cause de l’enfant, l’auteure est secrétaire de l’ONG compassion international. Mme Sylvestre s’intéresse également à la musique.

Réné Martial

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire