pub
Santé

Togo/ Atakpamé : Renforcement des capacités des agents de santé du Togo sur la prévention et le contrôle de l’infection (PCI)

Advertisement

Des responsables de structures de santé du Togo, les DPS, les directeurs des CHU, CHR et les CHP d’une poule de 50, personnes prennent part à une formation sur la stratégie de contrôle de l’infection et la prévention de la Maladie à Virus Ebola du 22 au 26 Août 2016 à Roc Hotel d’Atakpamé.

 

Cette session de formation fait partie d’une série de formation de cinq jours initiés dans le cadre de renforcement des capacités du personnel de santé sur la prévention et le contrôle de l’infection par la Direction de l’Hygiène et de l’Assainissement de Base (DHAB) du ministère de la Santé avec l’appui technique et financier de l’OMS.

 

L’objectif est de renforcer la compétence des agents de santé sur la prévention et le contrôle de l’infection au niveau des formations sanitaires. Il s’est agit aussi de partager les informations sur la MVE (généralités, mode de contamination dans les formations sanitaires) ; d’évaluer la PCI des formations sanitaires (outils OMS) ; de rappeler les précautions standards de prévention des infections et en cas de la MVE et autres urgences de santé publique ; de maîtriser le processus de désinfection (des lieux et autres matériels ayant servi pour les soins aux patients en routine et en cas de la MVE) ; de gérer de façon sécurisée les déchets de soins médicaux, eaux usées et autres déchets et en cas de la MVE ; de connaître les méthodes d’enterrement sécurisé. 

 

En ouvrant les travaux, le directeur régional de la Santé des Plateaux Dr Aminou Moussa a souhaité la bienvenue à la délégation et aux participants dans la ville d’Atakpamé. Il a rappelé que, la dernière épidémie finissante de la maladie à virus Ebola (MVE) qui a sévit en Afrique de l’Ouest depuis deux ans a été qualifié d’urgence de santé publique de portée mondiale par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Trois pays à savoir la Guinée, le Libéria et la Sierra Léone en ont constitué l’épicentre.

Elle est la plus longue, la plus meurtrière et la plus coûteuse de toutes les épidémies d’Ebola qu’a connu le monde. Ce fléau a mis à nues les faiblesses des systèmes de santé de plusieurs pays. Les milieux de soins constituent un milieu de contamination par excellence si des précautions standards ne sont pas respectées. Il a pour finir invité les uns et les autres à suivre avec intérêt, les instructions des formations et à participer activement aux de débats.

 

Le chef division de l’Hygiène et de l’Assainissement de Base, Dr. Sani Amidou a précisé que, le Togo dans sa stratégie de prévention et de lutte contre cette maladie, a mis en place, par arrêté ministériel n°105/2014/MS/CAB/SG du 20 Août 2014, six (6) cellules thématiques dont la cellule prévention et contrôle de l’infection pour la prévention et le contrôle de la Maladie à Virus Ebola.

 

Cette Cellule présidée par la Direction de l’Hygiène et de l’Assainissement de Base a pour mission d’identifier et de mener les principales actions en matière de prévention et de contrôle en vue de prévenir des infections et de se préparer à une éventuelle riposte à la Maladie à Virus Ebola au Togo. Dans le plan d’action élaboré, il a été retenu des activités prioritaires dont la formation des agents de santé sur la prévention et le contrôle des infections en milieu hospitalier. Ceci permettra de prévenir toute situation de risque d’infection d’abord dans les activités de routine au sein des formations sanitaires et ensuite éviter d’éventuelles transmission de la maladie à virus EBOLA et autres urgences de santé publique.

 

C’est dans ce cadre que la Direction de l’Hygiène et de l’Assainissement de Base (DHAB) du ministère de la santé avec l’appui technique et financier de l’OMS, sont à Atakpamé pour renforcer les capacités du personnel de santé sur la prévention et le contrôle de l’infection. Il a pour finir remercié le gouvernement Togolais, le ministre de la Santé, l’OMS et les acteurs de la santé pour leur intérêt de lutter contre cette maladie.

 

Le représentant de la représentante de l’OMS au Togo, Dr Ruhana Mirindi Bimwa a au nom de la représentante exprimé sa gratitude à tous les agents de santé. Il a nourris l’espoir qu’à la sortie de cette rencontre, les agents de santé disposeront des connaissances et expériences qui va leur permette de lutter efficacement contre cette maladie.

 

Landry Koss

Togoportail, l’information à votre portée


EPIDEMIE_EBOLA.jpg

Advertisement

Publier un commentaire