pub
Développement

Ogou : Réalisation du plan directeur d’assainissement de la ville d’Atakpamé

Advertisement

Dans le cadre de la restitution des travaux du plan directeur d’assainissement de la ville d’Atakpamé phase 3, s’est tenue le mardi 09 août 2016 à l’hôtel ISIS d’Atakpamé un atelier de restitution, d’imprégnation et de validation du document de référence dudit plan. Ce plan directeur composé de l’étude des résultats de la phase 2, de l’hypothèses retenue pour les prévisions démographiques, du cadre de gestion environnementale et sociale, du programme d’action sur plusieurs activités du plan directeur d’assainissement, du programme d’action pour la gestion des eaux pluviales est une étude détaillée de la situation future et présentée par le groupe Louis Berger et DECO, deux groupes retenus pour la réalisation du plan.

 

Ont pris part à cette rencontre, les délégués spéciales et le président de la délégation spéciale de la commune d’Atakpamé, les médias, le groupe Louis Berger et DECO, des directeurs centraux, le directeur de l’assainissement et les cadres du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique.

 

En ouvrant les travaux, le directeur d’assainissement M. Agoraze Yaogan George a précisé que ce plan directeur de la ville d’Atakpamé contribuera à réduire les risques d’inondation dans les zones sujettes à des inondations récurrentes, à éliminer les dépotoirs sauvages, la défécation et les rejets anarchiques des eaux usées dans la nature. Elle sera atteinte grâce à une combinaison de mesures liées aux capacités infrastructurelles et non infrastructurelles qui visent à améliorer la gestion de l’espace urbain. Pour finir, il a exhorté les participants à donner le meilleur d’eux-mêmes afin qu’ils apportent leurs contributions à l’amélioration du contenu des documents pour sa validation.

 

Le Président de la Délégation Spéciale de la Commune d’Atakpamé, M. Adjonou Kasségnè, a souhaité la bienvenue aux participants qui ont pris part à cette séance de présentation. Il a rappelé que le document contenant les thèmes secondaires de cette étude, que sont l’assainissement des eaux usées, les déchets solides et eau potable de la phase 3, a pour intérêt de proposer un programme d’action à entreprendre jusqu’a l’horizon 2035, sans prétendre à une démarche systématique et globale aussi fine qu’elle soit pour les études d’assainissement pluvial, et de définir les coûts d’investissement et d’exploitation associés. Pour finir, il a remercié le gouvernement et l’EU par lesquels le financement est obtenu, ainsi que le bureau d’étude qui a élaboré l’étude.

 

LandryKoss

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire