pub
Justice

Le ministre Pius Agbetomey met en garde les surveillants pénitentiaires

Advertisement

Le garde des Sceaux Ministre de la Justice et des relations avec les institutions de la République est en tournée depuis le début de la semaine pour rappeler aux surveillants de l’administration pénitentiaires qui se rendent coupables des faits délictuels que l’Etat ne transigera plus prochainement en cas de faute d’un agent.

 

« Prochainement, il n’y aura plus 10 jours d’arrêts de rigueur parce que bientôt, les sanctions seront corsées comme le prévoit le code de la justice militaire », a déclaré le ministre à l’étape de Kara. Selon le ministre Agbetomey, des gardes pénitenciers se trompent de mission les nuits en se permettant de voler les biens des prisonniers. D’autres faits leur sont également reprochés. Et de par le passé, certains ont eu à faire la tôle.

 

Pius Agbetomey ne veut plus que l’image de l’administration qu’il gère soit de tout temps écorchée. Voilà le sens de la tournée qu’il effectue actuellement au niveau des différents centres de détentions du pays.

 

Le ministre et homme de Dieu veut remédier aux manquements et dysfonctionnements constatés au niveau des différentes prisons. 

Le Ministre de la Justice s’est déjà rendu à Dapaong et Mango. Prochaines étapes, Sokodé, Atakpamé, Tsévié et Lomé.

 

Prudence A.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire