pub
Société

La Concertation Nationale de la Société Civile(CNSC) forme …

Advertisement

La Concertation Nationale de la Société Civile (CNSC) a achevé jeudi à Tsévié sa série de formation politique et citoyenne continue des “Facilitateurs de dialogue communautaire” pour une cohésion sociale et une paix durable dans les communautés. Démarrée en mars dernier à Lomé, cette formation régionale a été une occasion pour la Concertation de renforcer les capacités de ses facilitateurs de dialogues.

Encourager la formulation d’un consensus entre les principaux acteurs ainsi que leur participation démocratique à la vie économique et sociale de leur communauté en vue de la résolution des questions économiques et sociales importantes, la promotion de la bonne gouvernance, de la paix et de la stabilité sociale, c’est l’objectif général de cette formation régionale initiée par la CNSC.

Tout comme à Lomé, Dapaong, Kara, Sokodé et Kpalimé, la rencontre de Tsévié a été un renforcement de capacités des facilitateurs en prévention et résolution des conflits que la CNSC en collaboration avec la Fondation Hans Seidel a formés en 2015.

Ont pris part à cette formation les Organisations de la Société Civile, les syndicats, l’administration publique et locale, la chefferie traditionnelle, les forces de l’ordre et de sécurité.

Axée  sur le thème ” Prévention, Gestion et Résolution des conflits “, l’assise de Tsévié  est pour la Présidente du Conseil d’Administration de la CNSC,  Jeannine Agounké, la reconnaissance par tous les acteurs du  climat de paix comme garant du développement du Togo. ” Il ne saurait avoir de démocratie ni de bonne gouvernance si les conflits en sourdine persistent “, a ajouté Mme. Agounké.

Au Togo comme dans la plupart des pays d’ailleurs, les conflits familiaux, professionnels ou politiques n’en manquent pas malgré de nombreuses formations qui succèdent.

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire