pub
Diplomatie

A la découverte des sites stratégiques et touristiques de Israël : Faure Gnasssingbé au contact de la réussite du génie israélien

Advertisement

Séjournant en Israël depuis ce dimanche 07 août, dans le cadre d’une visite officielle pour le renforcement des liens de Coopération entre les deux Etats, le président Faure Gnassingbé a un agenda bien fourni en terme de sites à visiter.

 

Déjà ce lundi, il a rendu des visites aux lieux saints historiques que sont le Jourdain où Jésus Christ a été baptisé. Capharnaüm, un site religieux situé sur la rive nord ouest du lac Kinnert en Galilée où Jésus a passé selon les évangiles quelques années avant sa crucification, la synagogue de capharnaüm, sa salle de prière, le village et les bords de la mer Galilée sont entre autres, d’autres sites visités.

 

Le chef de l’Etat s’est également rendu à la frontière entre la Syrie et l’Israël au mont Golan sur le Plateau de Golan. Il a souhaité y touché du doigt les réalités géostratégiques. Des hauts gradés de Tsahal (l’armée israélienne) l’ont briefé sur la situation complexe à la frontière où côté syrien, s’affrontent rebelles modérés et islamistes, miliciens du Hezbollah et forces gouvernementales.

 

L’un des temps forts de cette découverte de la Tibériade fut la visite de l’hôpital Ziv. Un hôpital situé non loin de la frontière entre l’Israël et la Syrie et qui a la particularité de prendre en charge les victimes de guerres et en particulier de la guerre en Syrie. Composé de plus de 1500 personnes issues de diverses nationalités, ce centre a soigné à ce jour plus de 400000 blessés de guerres depuis sa création en 1910, selon le docteur Zarka, médecin colonel et responsable de la prise en charge des victimes de guerre. Dans son exposé, ce dernier a mis l’accent sur la spécificité de son hôpital et ce qui fait sa force à savoir, l’esprit d’équipe et les soins à apporter aux patients sans distinction de religion et de nationalité.

 

Prenant la parole, le président Faure a félicité le personnel médical qui selon lui, sauve des vies humaines en leur donnant l’espoir de vivre grâce à la cohésion qui y règne. Il a émis le vœu que cette cohésion au sein de l’hôpital puisse rejaillir sur toute la région pour que les populations vivent ensemble pacifiquement loin des conflits.

 

‘’L’action menée par votre pays et son personnel médical avec toutes les horreurs que l’on voit en Syrie est une signe positif de paix pour toute la région’’, a-t-il déclaré.

 

Quant au professeur Mijiyawa, ministre en charge de la Santé, il trouve que ce centre médical est un bel exemple à suivre.

FAURE_VISTE.jpg

Le président Faure Gnassingbé et sa délégation au Mont Golan (Plateaux de Golan)

 

 

Au second jour de sa visite en Israël, le chef de l’Etat togolais s’est rendu au port de Haïfa a 100 km au nord de Tel Aviv. Deuxième port du pays après celui d’Ashdod, le port de Haïfa a une superficie de 700.000 m2. Avec ses sept terminaux, il accueille les bateaux de dernières générations, paquebots et croisières contribuant ainsi à l’essor économique et touristique de la région. Ouvert sept jour sur sept et 24 heures sur 24 le port Haïfa a enregistré en 2015 1.200.000 TEU

 

La visite de cet important maillon de l’économie israélienne constitue un exemple à suivre. Ce que reconnaît d’ailleurs le Colonel Takougnadi, chef d’Etat Major de la marine nationale togolaise qui trouve que l’expérience du port de Haïfa peut être bénéfique pour le Port Autonome de Lomé.

 

Après le port de Haïfa, c’est le tour de CYBERGIM, un centre spécialisé dans la lutte contre la cybercriminalité comme site de visite par le président Faure et sa délégation. Numéro un mondial dans la lutte contre ce fléau des nouvelles technologies que constitue la cybercriminalité, la société CYBERGIM a été par l’Agence Nationale de Sécurité Israélienne avec pour entre autres objectifs la protection des citoyens, des institutions, des banques etc. En choisissant de visiter ce centre le chef de l’Etat et sa délégation ont voulu profiter de l’expérience israélienne en matière de traque des cybercriminels.

 

Le séjour va se poursuivre demain mercredi 10 août à Jérusalem avec plusieurs activités dont les rencontres avec le président de l’État d’Israël Reuven Rivlin et le Premier ministre Benyamin Netanyahou.

 

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire