pub
Développement

Volontariat des jeunes déscolarisés : Des ateliers d’information et de sensibilisation dans les grandes villes du Togo

Advertisement

L’Agence Nationale de Volontariat au Togo (ANVT) a organisé le jeudi 14 juillet 2016 à Atakpamé, un atelier d’information et de sensibilisation sur le volontariat jeunes déscolarisés.

 

Lancé cette année, conformément à la vision stratégique de se positionner comme un outil innovant pour la promotion d’un volontariat inclusif basé sur l’engagement citoyen au service du développement et du rayonnement du Togo, le programme de volontariat jeunes déscolarisés, vise à promouvoir l’engagement citoyen, la solidarité, l’inclusion sociale à l’endroit des jeunes déscolarisés en leur offrant l’opportunité de contribuer aux solutions de développement du pays en général et en particulier de leur communauté.

 

Ce programme constitue aussi un puissant outil d’insertion socioprofessionnelle des jeunes déscolarisés. Objectif, mobiliser des jeunes déscolarisés pour des travaux d’intérêt national et/ou communautaire. Il s’est agit aussi d’offrir aux jeunes déscolarisés un cadre pour se former aux valeurs citoyennes, au respect du bien public, au travail bien fait et leur permettre de planifier leur insertion socio-économique, contribuer substantiellement à la solution de la problématique de l’emploi des jeunes, contribuer à réduire le déficit de prise en compte des déscolarisés dans les actions d’insertion socio-économiques des jeunes.

 

Pour y arriver, les services techniques, la société civile, les chefs de quartier, les CVD et CDQ sont mise en contribution. Le secrétaire général de la commune d’Atakpamé, M. Pinizi Kossi a souhaité la bienvenue aux membres de délégation dans les locaux de la Mairie d’Atakpamé. Il a fait la genèse du volontariat en précisant que depuis longtemps nous avons étiré d’une traduction qui disait que l’école ou la scolarisation devait déboucher sur l’insertion sociale la réalisation du bien-être et il est considéré comme l’auteur du développement.

 

Dans un contexte où le contenu des documents scolaires est en déconnection avec notre culture et notre environnement économique donc l’adaptation des jeunes qui quittent l’écoles par ce que, les parents n’ont pas les moyens d’accompagner les enfants qui deviennent des délinquants, d’autres attrapent des grossesses non désirées ; cette situation a suscité une réaction auprès du gouvernement, d’où la création du volontariat Jeunes déscolarisés pour les accompagner dans la recherche d’une vie meilleure.

 

Le directeur général de l’ANVT, M. Agbanbgan Omar dans son mot introductif a remercié le Président de la Délégation Spéciale de la Commune d’Atakpamé et son personnel pour avoir mis la salle de réunion à la disposition de l’ANVT. Il a souligné que le volontariat des jeunes déscolarisés est un nouveaux produit de l’ANVT pour promouvoir l’engagement citoyen. Leurs missions porteront sur des actions de développement communautaire telles que la préservation de l’environnement, le renforcement du système sanitaire et éducatif.

 

Il a rappelé que pour s’inscrire au programme, le jeune doit être Togolais de nationalité, avoir entre 18 et 35 ans, avoir un niveau d’étude inférieur ou égale à la classe de terminales, ne pas avoir une formation professionnelle, avoir abandonné les études depuis au moins 3 ans, ne pas avoir une activités professionnelle stable et viable au moment de l’enrôlement. Il a convié les acteurs à mener des sensibilisations dans les quartiers pour informer les jeunes du nouveau programme qui les concerne.

 

LandryKoss

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire