pub
Développement

TOGO : La foire Adjafi renforce les capacités techniques des exposants

Advertisement

Dans l’optique de confirmer l’appropriation nationale de ce rendez vous annuel des jeunes entrepreneurs du Togo, la cinquième édition de la foire des jeunes entrepreneurs a été solennellement lancée le mardi 12 juillet 2016 à Atakpamé, chef lieu de la région des plateaux sur le thème : « La compétitivité des jeunes entrepreneurs dans l’espace l’UEMOA ».

 

Aussi, l’agence MAXKOM, promotrice de la foire Adjafi, dans le souci d’assurer une meilleure participation des exposants aux activités foraines, a-t-elle initié des journées régionales de renforcement des capacités techniques des exposants et partage d’information dans les chefs lieux de région.

 

Organisées avec l’appui du Fond d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) et la collaboration technique de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), du programme d’Appui au Développement à la Base ( PRADEB) et du Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA), les journées régionales de renforcement des capacités techniques des exposants et partage d’informations qui ont démarré à Atakpamé le 12 juillet, se poursuivront à Dapaong le 13 juillet, à Sokodé le 15 juillet, à Kara le 18 juillet, à Tsévié le 20 juillet et à Kpalimé le 22 juillet.

 

Au cours de cette rencontre de partage avec les jeunes entrepreneurs d’Atakpamé, potentiels exposants à la cinquième édition, les techniques et astuces pour réussir une participation à la foire et de les inviter à plus d’innovations.

 

Pour ce faire, deux modules ont été présentés notamment « Comment réussir sa participation à une manifestation commerciale : le cas de la foire Adjafi » et « Comment utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir son entreprise et mieux vendre ».

Ainsi, les organisateurs ont présenté la 5e édition de la foire Adjafi aux potentiels exposants et aux jeunes accompagnés par des différents dispositifs publics (projets, programmes, fonds et agences).

 

Le secrétaire général de la préfecture de l’Ogou M. Bitho Kondo a salué l’initiative prise par MAXKOM pour vendre le Togo à l’extérieur. Il a ajouté que ces foires ont permis au gouvernement de créer des conditions favorables à l’auto-emploi pour un désengorgement du secteur de la jeunesse et une autopromotion en favorisant l’accès à de micro financements tels que le FAIEJ, le PRADEB et un allégement des procédures de création des entreprises au niveau de la chambre du commerce (CCIT).

 

Pour finir; il a remercié les promoteurs de cet évènement, les partenaires et le gouvernement pour les efforts sans lesquels de tels initiatives ne pourraient être effectives pour le bien être des jeunes entrepreneurs.

Le directeur général, M. Minasseh Maxime, promoteur de la foire Adjafi a souligné que l’édition 2016 de la foire tiendra sur 18 jours qui seront marqués par des expositions et vente avec 200000 visiteurs attendu sur une surface de 12000 m2 avec 250 stands réservé aux exposants et des ateliers et séminaires de renforcement de capacités, des conférences thématiques, des concerts et spectacles. Il a ajouté que pour cette édition deux grandes innovations ont été apporté : « Pépite d’Or », un challenge inter-écoles de talents entrepreneurials et le « Panier Vert », un concours de cuisine à base de produits locaux.

 

Le directeur de partenariat de la foire, M. Lakougnon Thierry a rappelé que l’objectif de Adjafi est de permettre aux jeunes entrepreneurs de réussir leurs participation en les orientant aux techniques leurs permettant d’affiner les innovations et exposer les différents activités de cette édition surtout les challenges qui permettront aux entrepreneurs exposants de gagner différents prix dont le plus grand est la pépite d’Or.

 

LandryKoss

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire