International

Nigeria : Revendication d’un sabotage de pipeline à Akwa Ibom

Advertisement

Le groupe rebelle les Vengeurs du Delta du Niger a revendiqué l’attaque contre un pipeline de la compagnie pétrolière NNPC dans l’Etat d’Akwa Ibom.

 

Le groupe a annoncé avoir mené l’attaque en réaction au fait que le gouvernement fédéral l’accuse de bande de criminels. Selon d’autres sources, le refus du chef de l’Etat Nigérian Muhammadu Buhari de dialoguer avec les militants pourrait être à l’ origine du nouveau regain de la crise dans la région.

 

Elles ont également évoqué comme causes, les arrestations que mène le gouvernement fédéral dans la région, avec le but de mettre la main sur le cerveau derrière des attaques contre les installations pétrolières. Cependant, le Mouvement pour l’émancipation du Delta du Niger (MEND) a confirmé  que le gouvernement fédéral est en dialogue avec les militants.

 

Malgré la tentative de détente, le gouvernement fédéral est en train de perdre patience avec les militants dont les activités ont perturbé la production du pétrole et du gaz, qui par conséquent a affecté le revenu du pays. De son côté l’Armée nationale annonce qu’elle est en train de mener des plans pour lancer une offensive majeure contre les militants, si les dialogues échouent.

 


Horeb ANTHONY, Lagos

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire