pub
Culture

Le pays Kabyè dans la fièvre des luttes Evala (TOGO)

Advertisement

Comme c’est la tradition, chaque mois de juillet au Togo est marqué par la tenue en pays Kabyè, d’un rendrez-vous du donner et du recevoir, mobilisant et drainant un grand public, de touristes, de curieux. La ville de Kara, environ à 430 Km au nord de Lomé (Togo), va vivre du 09 au 17 Juillet prochain une semaine d’intenses activités de luttes traditionnelles appelés les luttes Evala.

 

Sport de combat et réservées aux initiés, les luttes traditionnelles Evala savent allier rituel et pratiques culturelles. En plus d’être des cérémonies initiatiques, elles sont donc aussi un événement culturel ludique qui suscite bien d’admiration auprès de spectateurs et touristes.

Occasions de confrontation entre gros bras et biceps prononcés, les luttes Evala constituent l’aboutissement d’une série de rituels initiatiques dont l’étape ultime fait renter dans les harems, de jeunes qui se défient, et se mesurent par leurs forces et courage, pour passer de l’adolescence à la classe des adultes.

 

Cette pratique confère aux jeunes affranchis, un statut social avec ses droits et ses obligations. Les Evala qui constituent donc un rite initiatique, offrent également des espaces d’événements culturels et ludiques avec des concerts, la participation de groupes folkloriques et des défilés de mode.

 

Le chef de l’Etat accompagné de personnalités politiques, civiles, militaires va comme à l’accoutumée, suivre de près le déroulement des luttes.

 

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire