pub
Prenom du jour

Christine/ Sigolène/ Ségolène (24 JUILLET)

Advertisement

CHRISTINE

 

Etymologie : Messie, Disciple du Christ (grec).

 

Qui sont elles ?

Sociables, ouvertes et communicatives, Christine et Lizzie sont des femmes séduisantes et charmantes, soucieuses de leur image de marque. Cela se manifestera soit extérieurement, par leur apparence et leur habillement, le plus souvent original, soit par leurs choix ou leurs conceptions de l’existence. Ainsi les verra-t-on élégantes, raffinées, accueillantes, empreintes d’une certaine distinction. Leur besoin de plaire et d’être aimées est important et se traduira le plus souvent par un esprit de conciliation, de la gentillesse ainsi que de la serviabilité.Elles peuvent se transformer en femmes responsables, aptes à prendre et à assumer des responsabilités, qu elles soient familiales ou professionnelles. Éprises d’idéal, elles ont le souci de la qualité et sont navrées lorsqu’elles prennent conscience qu’elles ne peuvent être parfaites en tout. Avec le 6 karmique, elles sont souvent confrontées à des difficultés de type familial : ou la famille est le centre de leur existence au point qu’elles sont capables de grands sacrifices pour celle-ci, ou leur foyer est dysharmonieux, ressenti comme un poids, et entraîne une certaine fuite, la peur de se laisser étouffer ou de souffrir, ce qui ne sera pas sans répercussions dans le domaine sentimental. Si elles prennent les choses en main et vont dans le sens de leurs responsabilités, elles auront certes des gratifications mais également descontraintes, parfois très lourdes, en fonction de leur recherche permanente de perfection. Christine et Lizzie seront alors celles qui prennent en charge les autres, qui protègent et réconfortent, en s’oubliant elles-mêmes. Dans le cas contraire, moins elles s’inscriront dans une problématique d’hésitation, de fuite, de laisser-aller ou d’indolence et rechercheront plutôt à être prises en charge. Enfants, il sera donc souhaitable de leur donner de bonne heure une certaine autonomie. Elles ont besoin d’amour, sont exclusives et craignent terriblement l’agressivité et la violence. Il conviendra également de veiller à maintenir la paix et l’harmonie autour d’elles, sous peine qu’elles ne partent vite chercher à l’extérieur un monde meilleur. Les violons d’Ingres artistiques ou créatifs sont à encourager (couture, musique, danse…).

 

Qu’aiment-elles ? Christine et Lizzie aiment la liberté, l’indépendance, l’inconnu et la nouveauté en règle générale. Elles ont le goût des voyages et des changements, sont ennemies des contraintes ou de la routine. Elles aiment aussi que les choses aillent vite et se montrent impatientes, voire peu tenaces face à un obstacle quelconque. Affectivement, elles sont idéalistes et élitistes et se montrent difficiles dans le choix de leur conjoint. Parfois même hésitent-elles longtemps, soit parce qu’elles redoutent l’engagement définitif, soit parce qu’elles trouvent toujours quelque imperfection dans leur quête du partenaire idéal.

 

Que font-elles ?

La famille peut avoir un lien, d’une manière ou d’une autre, avec leur orientation professionnelle. Sinon, elles seront intéressées par des professions en rapport avec les voyages (représentation, journalisme…), en rapport avec la beauté, l’art, le confort, la gastronomie, en rapport avec la prise en charge des autres (médical, paramédical, justice, domaine de l’aide humanitaire).

 

SIGOLÈNE

 

Etymologie : Victoire, récompense (germanique).

 

Qui sont elles ?

Femmes secrètes et réservées, elles apparaissent souvent énigmatiques. Une aura de mystère émane de leur personne, qu’elles entretiennent plus ou moins volontairement, car Joëlle, Sofia et Sophia aiment l’inconnu, l’étrange et l’irrationnel. Le moins que l’on puisse dire est qu’elles déconcertent : avec deux vibrations aussi différentes que le 5 et le 7, elles peuvent osciller entre deux personnages totalement différents, ou encore opter pour l’un plutôt que l’autre (le jour de naissance ou le chemin de vie confortent parfois l’un de ces deux nombres). Elles peuvent ainsi être extraverties, courageuses, indépendantes, mobiles, tentées par l’aventure et l’inconnu (si le 5 domine). Nous les voyons alors passionnées, n’hésitant pas à changer d’itinéraire, recherchant la nouveauté. Elles donnent dans ce cas l’impression d’insouciance, de légèreté, voire d’instabilité. Si, au contraire, c’est le 7 qui l’emporte, nous avons affaire à des femmes introverties et cérébrales, plus intéressées par l’introspection que par l’action, souvent mal à l’aise face à leurs émotions ou à leurs sentiments. Elles inclinent plutôt vers le doute, le manque de confiance en soi ainsi parfois qu’une certaine peur ou méfiance devant la vie. Leur curieuse alchimie intérieure contribue à leur cyclothymie. L’élan et l’enthousiasme alternent fréquemment avec l’inhibition et le pessimisme. Ce qui les rendra tour à tour audacieuses, conquérantes puis timorées.Quoi qu’il en soit, Sigolène, Sofia et Sophia sont des femmes à part car elles ne suivent pas des itinéraires traditionnels. Toutefois, dans certains cas, la différence sera cultivée, entretenue délibérément, et dans d’autres, elle sera subie, dans une inadaptation ou marginalité plus ou moins dérangeante. Fillettes, elles sont déjà spéciales : ou elles n’ont peur de rien, ou elles craignent tout ; ou elles sont sportives, intrépides, même, ou elles se confinent dans leur tour d’ivoire, enclines à se poser déjà de grandes questions métaphysiques… À vous, parents, d’éviter ces extrêmes en leur apportant la sécurité nécessaire et en favorisant leur sociabilité. Les arts martiaux leur sont conseillés puisqu’ils combleront à la fois leur physique et leur mental.

 

Qu’aiment-elles ?

Sigolène, Sofia et Sophia sont intéressées par l’hétérodoxe, les mystères, la philosophie, le mysticisme ou les techniques nouvelles et d’avant-garde. Elles aiment leur tranquillité et ont de fréquents besoins de solitude. En amour, rien n’est facile pour elles, tant dans leur affectivité que leur sexualité… Elles se sentent fréquemment incomprises mais ont certaines inhibitions qui les empêchent de communiquer véritablement. Messieurs, dites-vous bien que ce sont elles qui ont inventé la formule : « Pourquoi faire simple lorsqu’on peut faire compliqué »…

 

Que font-elles ?

Ce sont souvent des itinéraires peu banals et très opposés qui les attireront : professions spécialisées et d’avant-garde en rapport avec la mode, la publicité, les voyages et les déplacements, la vente…, professions en rapport avec la connaissance, la recherche, l’informatique, l’ésotérisme…

 

SÉGOLÈNE

 

Etymologie : Victoire, récompense (germanique).

 

Qui sont elles ?

Ségolène et Solange sont des femmes dynamiques qui possèdent beaucoup d’entrain, se montrent joviales, sympathiques, chaleureuses et accueillantes. Elles sont originales et s’intéressent à des sujets divers, tant au plan créatif qu’intellectuel, ou plus simplement ludique. Toutefois, comme elles sont hypersensibles, elles peuvent apparaître dans un premier temps réservées, méfiantes, voire inhibées. Leur véritable nature est autoritaire et volontaire, même si leur hyperémotivité trouble parfois leur équilibre. Cyclothymiques et ayant desréactions vives, elles peuvent se montrer, du fait de cette inégalité d’humeur, instables ou versatiles. Par ailleurs, elles sont nerveuses et excitables, ce qui ne facilite guère leurs échanges avec les autres. Tantôt repliées sur elles-mêmes, tantôt bavardes et enjouées : il n’est pas toujours facile de saisir leur véritable personnalité. Fières, elles sont partagées entre leur désir de paraître, d’arriver, de diriger leur propre vie et une tendance à rechercher la facilité (surtout si elles sont nées en mars, ou un 3, 12, 21 ou 30, ou possèdent un chemin de vie 3). D’esprit vif, elles sont critiques, cyniques et sensibles à l’humour. Enfants, elles sont adaptables, rapides, vives et d’une nature rieuse, souvent plus préoccupées de jeux que de travail. Elles détestent être reléguées au second plan et explosent en colèresviolentes lorsqu’elles estiment avoir été lésées. Sensibles à l’esthétique ou à l’art, il serait bon de développer leurs dons en ces domaines, car, lorsqu’elles sont motivées, Ségolène et Solange sont capables de donner beaucoup d’elles-mêmes.

 

Qu’aiment-elles ?

Elles aiment parler, communiquer, s’exprimer, créer, s’amuser, et les jeux sont loin de les laisser indifférentes. Originales, elles s’intéressent à la mode et à tout ce qui est d’avant-garde. Elles veulent être remarquées et peuvent avoir tendance à cultiver leur différence au point d’apparaître à part, soit par leurs prises de positions intellectuelles, soit par leur manière de se comporter. Côté coeur, elles aiment plaire avant tout et montrent en général le meilleur d’elles-mêmes. Pourtant Ségolène et Solange sont timides et se réfugient, lorsqu’elles sont blessées, dans leur jardin secret. Cette attitude en opposition avec leur apparente aisance risque de déconcerter leur partenaire. Elles se sentent incomprises mais ne font pas toujours ce qu’il faut pour ne pas l’être, préférant être devinées au-delà des mots…

Que font-elles ?

Ségolène et Solange s’orientent volontiers vers des professions où l’expression orale est privilégiée (enseignement, commerce, théâtre, cinéma…), les métiers de l’esthétique ou les activités artistiques constituent également des voies possibles pour elles. Par ailleurs, les techniques nouvelles suscitent leur intérêt et on peut les rencontrer dans des professions très spécialisées. Enfin, elles peuvent être tentées par une profession libérale.

Advertisement