pub
Economie

TOGO : Réajustement des prix des transports urbains et inter-urbains : « Peut mieux faire »!

Advertisement

Cette fois-ci c’est chose faite. La baisse du prix des produits pétroliers à la pompe constaté trois fois de suite en intervalle de quatre mois, le dernier en date le 22 Avril dernier par le gouvernement permet enfin de revoir le coût des transports urbains et inter-urbains à la baisse. Et de quelle manière ?

 

A la faveur d’un arrêté inter-ministériel, depuis ce 03 Mai 2016 les prix des transports urbains et inter-urbains ont connu une légère modification. Les ministres de l’Industrie Mme Legzim Balouki et Ninsao Gnofam des Transports routiers ont décidé de la réduction du prix des transports routiers.

 

Lomé-Tsévié : 750 Frs

Lomé-Notsè : 1600 Frs

 Lomé-Notsè-Tohoun : 2450 Frs

Lomé-Atakpamé : 2600 Frs

Lomé-Atakpamé-Badou : 3850 Frs

Lomé-Anié : 2800 Frs

Lomé-Blitta : 4350 Frs

Lomé-Sotouboua : 4400 Frs

Lomé-Sokodé : 4950 Frs

Lomé-Sokodé-Bassar : 5500 Frs

Lomé-Sokodé-Tchamba : 5025 Frs

Lomé-Sokodé-Guérin-Kouka : 7125 Frs

Lomé-Bafilo : 5500 Frs

Lomé-Kara : 5700 Frs

Lomé-Kara-Pagouda : 5900 Frs

Lomé-Niamtougou : 6000 Frs

Lomé-Kanté : 6175 Frs

Lomé-Mango : 7400 Frs

Lomé-Dapaong : 8450 Frs

Lomé-Cinkassé : 8825 Frs

Lomé-Kévé : 950 Frs

Lomé-Kpalimé : 1900 Frs

Lomé-Kpalimé-Amlamé :3 025 Frs

Lomé-Kpalimé-Atakpamé : 3750 Frs

Lomé-Aného : 900 Frs

Lomé-Aného-Tabligbo : 1550 Frs

Lomé- Tsévié-Tabligbo : 1450 Frs

Lomé-Tsévié-Gati : 950 Frs

Lomé-Akoumapé : 1175 Frs

Lomé-Akoumapé-Vogan : 1375 Frs

Lomé-Djagblé : 600 Frs

Lomé-Avéta : 550 Frs

Lomé-Kpémé : 900 Frs

Lomé-Kpomé-Apéyéme : 750 Frs

Lomé-Kpomé-Abobo-Lebe : 750 Frs

Lomé-Hahotoe : 900 Frs

Lomé-Aneho-Vogan : 1550 Frs

Lomé-Aného-Agomé-Glozoun : 1950 Frs

Tsévié- Notsè : 1125 Frs

Notsè-Atakpamé : 1225 Frs

Notsè-Tohoun : 900 Frs

Atakpamé-Kpalimé : 1550 Frs

Atakpamé-Badou : 1700 Frs

Atakpamé-Amlamé : 700 Frs

Atakpamé- Blitta : 1850 Frs

Atakpamé-Sotouboua : 1950 Frs

Atakpamé-Sokodé : 2750 Frs

Atakpamé-Sokodé-Tchamba : 2925 Frs

Atakpamé-Sokodé-Bassar : 3325 Frs

Atakpamé-Kougnohou : 1275 Frs

Atakpamé-Kara : 3600 Frs

Blitta-Sokodé : 1375 Frs

Blitta-Kara : 2375 Frs

Blitta-Mango : 4350 Frs

Blitta-Dapaong : 5500 Frs

Sotouboua- Sokodé : 900 Frs

Sokodé-Tchamba : 900 Frs

Sokodé-Bassar : 1375 Frs

Sokodé- Bafilo : 950 Frs

Sokodé- Kara : 1550 Frs

Sokodé- Kara-Pagouda : 1800 Frs

Sokodé-Niamtougou : 1850 Frs

Sokodé-Kanté : 1925 Frs

Sokodé-Mango : 2925 Frs

Sokodé-Dapaong : 4350 Frs

Bafilo-Kara : 600 Frs

Bafilo-Kara-Pagouda : 975 Frs

Kara-Kabou : 1025 Frs

Kara-Kabou-Bassar : 1650 Frs

Kara-Pagouda : 900 Frs

Kara-Niamtougou : 700 Frs

Kara-Kanté : 1125 Frs

Dapaong-Cink asse : 700 Frs

Dapaong-Mandouri : 1650 Frs

Aného-Vogan : 800 Frs

 

Si pour l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC), à travers son vice-président Benetti Gagalo, cette réduction des prix des transports apparaît comme une goutte d’eau dans la mer soit : « une différence de 25frs de réduction sur les transports urbains et d’à peine 300 frs en inter-urbains  », lâche –t-il visiblement déçu.

 

Les avis sont partagés. Pour certains, si l’Etat a la bonne volonté et souhaite réduire le prix des transports qu’il le fasse et que cela se ressente dans le quotidien des populations.

 

C’est le même avis du président de la Ligue Togolaise des Consommateurs (LCT). Pour Emmanuel Sogadji, l’Etat peut mieux faire.

 

Martial Réné

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire