pub
Economie

Les acteurs actifs et passifs du SMOCIR sensibilisé à Atakpamé

Advertisement

Une trentaine d’acteurs du monde agricole composés de producteurs, de transformateurs, de consommateurs, de responsables des services de l’ICAT, ITRA, du MAEH, des ONGs et des médias ont pris part le mardi 03 mai 2016 à Atakpamé, à un atelier de renforcement des capacités sur l’intégration du Soja et la valorisation du système d’information sur le marché de Soja au Togo.

 

Cet atelier initié par la centrale des producteurs du Togo, de l’Union régionale des organisations des producteurs de céréales des Plateaux (UROPC-P) avec l’appui du ministère du Commerce de l’Industrie et de la Promotion du Secteur privé est un projet qui consiste à organiser les acteurs à rendre performant le système d’information commerciale de la filière soja sur toute l’étendue du territoire nationale et faire prospérer les acteurs par leurs revenus issus de l’exploitation du soja.

 

Il vise à sensibiliser ces acteurs du monde agricole sur le rôle du projet SMOCIR dans son ensemble. Il s’est également agit de faire participer les services agricoles à la consolidation du service du SIM à travers toutes les régions du Togo, susciter l’appropriation de cet outil mercuriale SIM par tous les acteurs bénéficiaires dans le temps et dans l’espace pour sa meilleurs exploitation, partager le guide national de vulgarisation de l’acte Union de l’Ohada relatif au droit des sociétés coopératives, constituer des équipes régionales d’élaboration des textes statutaires des sociétés coopératives de soja.

 

Les participants ont suivi les modules portants sur le SMOCIR et le cahier de charge de la CPC-Togo (SIM et interprofession), le comment et le pourquoi les acteurs ont intérêt à réussir le projet, les différents acteurs actifs de l’interprofession et ceux passifs et une meilleur compréhension des outils de bonne gouvernance des coopératives et leurs usages.

 

En ouvrant les travaux, le directeur régional de l’Agriculture de l’Elevage et de l’Hydraulique Dr Batchassi Claude s’est réjouit du contenu des termes de références qui fait l’objet de l’atelier. Il a remercié le gouvernement, les organisateurs et les participants pour l’initiative.

M. Agboto Yaovi président régional de l’UROPC- Plateaux, a souhaité une cordiale bienvenue à cette rencontre et d’entrée, exprimer toute sa profonde gratitude aux partenaires notamment le MCSP, le MAEH et ICAT qui les soutiennent dans cet ambitieux projet.

 

M. Ntsu Kowuvi, secrétaire général de l’UROPC-P a exprimé leur reconnaissance à toutes et à tous d’être et présents à l’atelier de sensibilisation malgré les occupations et les distances parcourues afin de répondre à l’appel de la CPC-Togo qui s’honore de leur participation.

 

Landry Koss

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire