Développement

Développement des collectivités locales : les membres du Comité de Coordination Locale (CCL) et les Jeunes Volontaires de la commune de Kpalimé se forment

Advertisement

Dans le cadre du sondage SMS basé sur le système de suivi-évaluation initié par le Programme d’Appui à la Décentralisation (PAD), un atelier de formation de deux (2) jours a réuni les acteurs clés de la Commune au Centre BAFOK à Kpalimé du 13 au 14 Mai 2016.

 

Ouvert par la Présidente de la Délégation Spéciale de la Commune de Kpalimé, Mme Enyonam Aku Agbédzi en présence du Président du CCL, M. Edem Yao Konou, l’atelier vise à contribuer à l’amélioration des interventions sur la composante 3 du PAD en dotant les acteurs locaux et les experts des communes du projet PAD d’outils appropriés dans la conduite du processus de sondage des citoyens dans les communes.

 

Durant deux (2) jours, le Consultant du Programme d’Appui à la Décentralisation, M. Serge Koffi Zohou et la Chargée de la Communication dans la Commune de Kpalimé, Mlle Sémékonawo Amégan-Dzaka, appuyés par deux autres experts venus du siège de l’Union des Communes du Togo à Lomé, M. Maurice Gblodzro et Mme Katharina Wegner ont tour à tour, passé en revue les différents modules inscrits au programme de l’atelier. 

 

La formation a permis aux participants d’être entretenus sur les principes méthodologiques du sondage SMS et ses différentes étapes, la formulation des questions de sondage, l’identification des cibles du sondage. Pour ce faire, il faut que la population soit suffisamment informée. C’est pourquoi la Chargée de Communication de la Mairie de Kpalimé a saisi l’occasion pour dévoiler les stratégies qui seront adoptées pour faciliter la mobilisation des populations.

 

Le système suivi-évaluation est un outil de SMS innovant qui permet aux citoyens de partager leurs opinions et idées relatives au développement et à la gouvernance locale. A ce titre, les citoyens seront mis à contribution pour l’identification et l’analyse des besoins communaux, le choix des approches de solution, l’évaluation des politiques publiques de la commune. Il permet aux citoyens abonnés au réseau téléphonique Togocel d’utiliser leur téléphone mobile pour exprimer leur opinion d’une façon indépendante, gratuite et anonyme.

 

Outil de collecte de données ou d’informations, le sondage SMS va se dérouler entre différents acteurs à savoir : le Comité de Coordination Locale (CCL) qui a pour rôle l’identification des thématiques, la rédaction du questionnaire, la mobilisation citoyenne, le contrôle de qualité du processus de sondage ; les Jeunes Volontaires qui se chargeront de la validation des SMS conformément aux critères établis ; les citoyens pour le sui-évaluation par SMS ; au cœur du système se trouve la plate-forme informatique basée au siège de l’Union des Communes du Togo (UCT).

KPALIME_ATELIER.jpg

 

 

Concrètement, il s’agira pour la plate-forme d’envoyer des questions ouvertes ou fermées aux citoyens sous forme de SMS directement sur leurs téléphones portables via le numéro court 2550. Les citoyens répondent aux questions pendant toute la période de sondage après réception et, renvoient à la plate-forme qui réceptionne et compile les données.

Le CCL a également la responsabilité de donner le sens des réponses compilées selon le problème posé et de dégager les pistes d’amélioration proposées par les personnes interrogées.

Les résultats finaux de sondage, tout en faisant objet d’une discussion publique, seront publiés par tous les canaux appropriés dont entre autres les émissions radios, affichage, réunions communautaires.

 

M. Serge Koffi Zohou et ses collègues ont auparavant, rappelé unanimement à l’endroit des membres du CCL, représentants de toutes les couches sociales communautaires, leur rôle principal dans la Commune qui est de mener une action de plaidoyer en vue d’accompagner le Conseil et l’Administration Communale dans la réalisation du PAD et d’autres projets à venir.

 

Les Jeunes Volontaires ont pour leur part, signé un code de bonne conduite à la fin de la formation, pour témoigner le sérieux dont ils feront montre dans la tâche qui leur sera confiée.

 

Michel Bada

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire