pub
Sport

Algérie : Christian Gurcuff souhaite se séparer des Fennecs

Advertisement

Emise une première fois courant novembre de l’année dernière refusé par le président de la fédération algérienne de football (faf) Mohamed Raouraoua, l’idée de se séparer d’avec  les Fennecs d’algérie devient de plus en plus persistante. Le sélectionneur de l’Algérie, Christian Gourcuff vit pourtant une extraordinaire aventure avec les Fennecs qui sont presque qualifiés pour les phases finales de la CAN 2017.

               

Des informations  faisant étant de sa démission seraient l’eau qui déborde  le vase, difficile de le dire. Le concerné lui-même dit à qui veut l’entendre qu’il n’a pas démissionné « Je  n’ai pas démissionné, je veux partir, ce n’est pas nouveau. Je l’ai déjà dit au  président de la fédération au mois de novembre », a-t-il laissé entendre.

 

Christian Gourcuff doit retourner à Alger dimanche pour y rencontrer le président de la Fédération algérienne (FAF), Mohamed Raouraoua, afin de s’entendre sur une séparation à l’amiable le libérant de son contrat qui court jusqu’en 2018.

 

Le français déplore au plus haut point de n’avoir aucun poids dans la prise des décisions de ses joueurs. Gourcuff se plaindrait aussi de n’avoir aucun poids sur la politique menée par la FAF, contrairement à ce qui lui avait été promis. Autant de raisons qui rendent le choix de l’ancien joueur de France de revenir sur sa décision irrévocable.

 

Réné Martial

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire