pub
Faits divers

Nigeria : Trois semaines sans sexe, elle blesse son mari

Advertisement

Une jeune dans l’Etat de Delta au Nigeria est accusée d’avoir aspergé son mari avec de l’eau chaude pour une présumée affaire de privation de sexe. Selon l’accusation, le motif de l’acte posé par la femme est que son mari l’a privé de sexe pendant trois semaines.

 

En réaction, la dame a rejeté cette version des faits et a prétexté que son mari entretient des relations extra conjugales. D’après le journal The Punch, suite à ses soupçons, la jeune dame a menacé de rendre la vie insupportable à son mari qui la prive de jouissance au profit d’autres femmes au dehors. Comme une réponse du berger à la bergère, l’homme prétend que sa femme sort avec des hommes et qu’en se basant sur les coutumes de sa tradition il ne peut avoir de relations sexuelles avec elle. Et le malheureux époux de poursuivre qu’ayant échoué de convaincre sa femme à cesser ses sorties, il a pis la décision de la priver de sexe.

 

S’étant rendue compte de la faim sexuelle que son mari lui imposait depuis trois semaines, la dame n’a pas digéré une plaisanterie de son homme qui l’a qualifié un soir de « femme paresseuse ». Pour toute réaction, elle a riposté et taxé son mari de sorcier. Profitant du repos de son mari au salon, elle a pris de l’eau chaude pour jeter sur lui.

 

Le mari reçoit des soins sanitaires à l’hôpital et la police poursuit ses investigations pour tirer au clair cette affaire conjugale.

 

CA

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire