pub
Environnement

L’AJSME promeut une bonne gestion de l’environnement à travers le concours de poésie et de chanson

Advertisement

L’Association des Jeunes Volontaires au Service du Monde Environnemental (AJSME) a organisé dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la Francophonie et la journée mondiale de l’eau ce vendredi 12 mars à Lomé un concours de poésie et de chansons à l’endroit des apprenants  pour sensibiliser les populations et attirer l’attention des décideurs à la gestion rationnelle des écosystèmes.

 

Placé sous le thème : «  eau-assainissement et/ou environnement », ce concours vise selon les organisateurs, à mobiliser, informer, sensibiliser  et éduquer les apprenants pour une plus grande prise de conscience des enjeux qui y sont attachés et stimuler des réflexions pour des actions efficaces et efficientes en faisant de ces jeunes apprenants des messagers des idéaux de l’environnement au sein des écoles, des familles, des quartiers, des villes ou villages.

 

« Un tel projet à l’endroit des apprenants permet de sensibiliser l’ensemble de la jeunesse au niveau des établissements scolaires pour prendre en compte tout ce qui est d’initiatives, s’agissant de la gestion des ressources, de l’assainissement, de la pratique d’hygiène dans nos milieux de vie et de la gestion intégrée de l’environnement pour lutter contre le changement climatique. La participation des apprenants  des établissements scolaires et universitaires amène à renforcer la capacité de ces jeunes et à les positionner à un niveau de sensibilisation de leurs frères, parents et entourages », a indiqué Ambroise Kokou Bayita, directeur exécutif de l’AJSME.

 

Au total, ils étaient 72 candidats présélectionnés dans les établissements scolaires et universitaires de Lomé. A la phase finale, 32 ont été retenus par rapport à des critères suivants : le contenu c’est-à-dire le message que véhicule le candidat et la forme du texte. A l’issue de la compétition, Kokou Méwounou et Cyrille Tchégnon, tous de l’université de Lomé, ont reçu respectivement reçu le premier et le deuxième prix de la catégorie Sénior Poésie. Abdou Sherif Dowou a arraché le premier prix de la catégorie Sénior Chanson.

 

Pour la catégorie Junior Poésie, Waké Essognima Gbandi, du Lycée Réné Martine, a reçu le premier prix et Abla Aba, de l’établissement Terre promise, le deuxième prix. La catégorie Junior Chanson a primé Amah Daniel Lithor, du CPL Y Veillera en première position et Omère Koudjéga, du CPL Mon bonheur, en deuxième rang. Rappelons que les lauréats ont reçu des prix composés des matériels didactiques et des bouteilles d’eau minérale Vitale.

 

Pour rappel, l’AJSME intervient  dans le domaine de l’eau, l’assainissement et l’environnement. Elle vise les objectifs suivants : promouvoir un environnement sein, lutter contre la pollution de l’environnement, lutter contre la deforestation et encourager le reboisement, œuvrer à l’exploitation rationnelle des ressources forestières, contribuer à la création des espaces verts, œuvrer à la protection de la faune et de la flore, contribuer à la régulation de l’abattage des arbres et promouvoir l’agroforesterie.

 

Max Dally

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire