pub
Politique

Togo / Etat des lieux du pays dressé par Faure : “Le Togo accélère!”

Advertisement

Le Président Togolais, Faure Gnassingbé, a fait un état des lieux des relations de son pays avec certains pays développés, des avancées au plan politique, économique et social, relevant surtout la nécessité d’améliorer les conditions de vie des populations. «  Le Togo accélère », a t-il énoncé en grand titre avant de libeller le contenu de son message.

 

Ce lundi 15 février 2016, Faure a passé en revue les points évoqués dans une publication sur sa page Facebook en conviant en début de son message, ses compatriotes à ne pas interrompre la marche entamée. Croyant en l’avenir de la jeunesse togolaise, il a appelé de tous ses vœux à «  l’édification d’une nation moderne et prospère ».

 

Tout d’abord, et pour planter le décor, Faure a rappelé que « le 02 janvier 2016, à l’occasion de mes vœux, je m’engageais à respecter le serment que j’ai prononcé lorsque vous avez choisi de me reconduire à la tête de notre jeune nation et à frayer un chemin plus prometteur pour le Togo ».

 

Pour l’essentiel de sa publication, le locataire du palais de la Marina à Lomé, a estimé que « les défis auxquels nous faisons face sont connus et ils concernent essentiellement la poursuite de la mise en place du cadre normatif des règles démocratiques devant conduire au renforcement de nos institutions et de notre Etat de droit, la création d’emplois pour notre jeunesse et l’amélioration des conditions de vie de nos populations ».

 

Et pour atteindre les objectifs de développement fixés, le numéro Un togolais a précisé que « le pays est soutenu par des partenaires au nombre desquels les Etats-Unis au travers du programme Millenium Challenge Account (MCA), devant ouvrir la voie à d’importants dons pouvant aller jusqu’à 400 millions de dollars US ». Ces dons, dira-t-il, seront destinés au financement de projets en matière d’infrastructures, de santé, d’éducation, de renforcement de capacité, de gouvernance et d’environnement. Sur la liste des partenaires, il a mentionné l’Allemagne mais aussi les autres grandes nations qui accompagnent les progrès du Togo.

 

Ensuite, et en ce qui concerne le volet politique, le Chef de l’Etat a écrit que « l’ambition de bâtir un Etat de droit s’est concrétisée ces derniers jours par l’adoption en conseil des ministres du projet de loi de mise en œuvre du statut de l’opposition et de son chef de file. Bâtir une république fondée sur l’équité et la solidarité, nécessite de chacun de nous, un sacrifice et un investissement personnels ». En plus du décret portant sur le statut du chef de file de l’opposition, Faure a rappelé le souci de reformer et de moderniser l’armée par la mise en place d’une justice militaire « ayant vocation à s’exercer dans le respect des droits humains, sans pour autant remettre en cause le pouvoir disciplinaire reconnu aux autorités hiérarchiques par les lois et règlements en vigueur au sein des forces de défense et de sécurité ».

Faure_gg.jpg

 

 

 

Au-delà de toutes ces relations fructueuses pour l’avènement d’un Togo démocratique et prospère, Faure Gnassingbé a mis l’accent sur l’amélioration des conditions de vie des populations, laquelle passe en partie par la revalorisation de la situation des fonctionnaires et la construction des logements sociaux. « La validation en fin d’année 2015 des modalités communes d’application du statut général de la fonction publique consacrant l’instauration d’une nouvelle grille indiciaire est un début significatif qu’il faudra davantage renforcer avec des mesures vigoureuses comme le démarrage de la construction des logements sociaux ».

 

Pour mener à bien tous ces projets, la publication a souligné que « Ces différents chantiers doivent se poursuivre avec une intégrité sans faille, laissant derrière nous la corruption, domaine dans lequel notre pays a fait des efforts substantiels relevés par Transparency International dans son dernier rapport ».

 

Enfin, il n’a pas manqué de relever son engagement à croire en la force et l’émergence de la jeunesse, ferment du développement. « Je serais ravi de continuer à lire vos judicieuses contributions à travers ce canal qui reste direct entre vous et moi  », a-t-il mentionné en fin de son message, appréciant ainsi le contact permanent qu’il entretient régulièrement avec le public via les réseaux sociaux.

 

CA

Togoportail, l’information à votre portée

 

 

Advertisement

Publier un commentaire