pub
Technologie

Première enquête par téléphonie mobile au Togo sur les conditions de vie des ménages

Advertisement

Dans le Grand Lomé, quatre personnes sur 5 sont alphabétisées. Cette proportion est relativement plus élevée chez les hommes que chez les femmes avec 9 hommes sur 10 et 7 femmes sur 10.

 

La majorité des apprenants (3/5) fréquentent les écoles privées. Deux (2) personnes sur 5 ont un compte bancaire dans cette même partie du Togo où le principal moyen de transport est la moto, 5% seulement des résidents de Lomé utilisent leur véhicule.

 

Au cours des douze (12) derniers mois, plus de la moitié des ménages (56,4%) de Lomé ont déclaré avoir connu une pénurie de nourriture. La principale source d’approvisionnement en eau potable dans cette localité qui comprend Lomé et la préfecture du Golfe est le forage. 6/10 ménages vivent dans une maison en location et 3/10 ménages sont dans leur propre maison. C’est ce que révèlent les résultats de la première Enquête par téléphonie mobile (ETM) au Togo et dont les résultats font l’objet d’un atelier ce jeudi à Lomé.

 

Réalisée grâce à l’appui technique et financier de la Banque Mondiale par l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED) auprès de 560 ménages pendant un an à partir de février 2014, cette enquête dénommée « à l’écoute de Lomé » ( contient dix (10) modules, notamment la cohésion sociale, l’inclusion financière, l’éducation, le transport, l’habitat, la sécurité alimentaire, l’eau, les installations sanitaires, l’hygiène et le travail. « L’enquête qui nous réunit ce jour est un vivier important d’informations sur les conditions de vie des ménages et sur leurs dynamismes. Ses résultats permettront aux décideurs de bâtir les politiques de développement », a déclaré Joëlle Businger, Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo.

 

Pour Essohanam Edjéou, Directeur de cabinet du ministère de la Planification du développement, cette enquête a permis « de collecter quantité d’informations nécessaires à l’identification et à la classification de groupes cibles, et fournit les indicateurs de base de bien-être permettant de faire le suivi des programmes de lutte contre la pauvreté ». Après cette première étape qui n’est que la phase pilote, de nouvelles réflexions, selon lui, sont en cours en vue de capitaliser les acquis.

 

Premier du genre au Togo, cette enquête basée sur le système anglais d’entretiens de base faits à l’aide d’ordinateurs (CAPI) est la première réalisée en Afrique francophone. Contrairement à la procédure de collecte de données des enquêtes classiques, l’enquête ETM a permis d’acquérir près de 600 téléphones portables avec abonnement, distribués aux 560 ménages tirés de façon aléatoire pour répondre au questionnaire et qui sont suivi périodiquement à travers un centre d’appel aménagé au sein de l’INSEED.

 

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire