pub
Economie

MCA-Togo : Les journalistes découvrent le programme d’éligibilité « Treshold » du MCC

Advertisement

Renforcer les capacités des journalistes en vue d’un meilleur traitement de l’information sur le programme d’éligibilité « Treshold » du Millénium Challenge Corporation (MCC) des Etats-Unis. Promouvoir les bonnes relations entre la presse et le Millénium Challenge Account-section Togo. C’est l’objectif du MCA-Togo en organisant une séance de formation et d’information avec la presse ce mardi 02 Février dans la grande salle de Sazof de Lomé.

 

Les ministres Guy Madjé Lorenzo de la Communication des Arts, des Sports et de la Formation civile, Légzim Balouki du Commerce, de la Promotion du Secteur Privé et du Tourisme ont rehaussé l’éclat de cette rencontre par leur présence à l’ouverture. Le ministre Kossi Assimadou ainsi que le coordonnateur du Millénium Challenge Account section-Togo, Stanislas Baba et Sandra Johnson, tous membres du MCA, ont à leur tour entretenu une centaine de journalistes sur le bienfait de la sélection du Togo au programme seuil « Treshold » du Millénium Challenge Corporation (MCC).

 

Les travaux ont été ouverts par le ministre en charge de la Planification et du Développement, M. Kossi Assimaïdou. En ouvrant l’atelier, et après avoir donné les précisions sur les objectifs de la rencontre, il a indiqué qu’il s’agit de : « la session de formation/information des responsables et acteurs des médias  ». Le but étant d’outiller les journalistes à présenter objectivement la vie sociopolitique de leur pays. La cellule MCA-Togo a porté à la connaissance des journalistes que le Togo a été sélectionné pour bénéficier du programme seuil treshold à la date du 16 décembre 2015.

« Trois communications sont au menu de cette rencontre ; présentation du Millénium Challenge Account : critères d’éligibilité. Suivi des indicateurs et bilan du processus d’éligibilité au programme MCA. Enfin, perspectives et présentation des actions des responsables et acteurs des médias contenues dans le plan d’actions prioritaire 2016 du processus MCA ». De ces communications on retient : « trois catégories dans la sélection des pays au programme et vingt indicateurs. Chaque pays doit satisfaire dix indicateurs dans chaque catégorie notamment celui de la corruption. Les ressources financières sont données en termes d’aide non remboursable dans l’unique but de réduire la pauvreté. Voilà la réponse américaine aux défis du millénaire ». 

 

Après deux ans d’efforts, le Togo ayant satisfait aux conditions d’éligibilité au programme seuil en validant dix (10) indicateurs sur vingt (20), soit trois (3) indicateurs de plus que l’an dernier et cinq de plus (5) de plus qu’il y a deux ans. Cependant d’énormes difficultés et défis restent à relever pour que le Togo soit éligible au programme.

 

Réné W.

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire