pub
Développement

La Responsabilité citoyenne de Samsung consolide l’engagement envers l’Afrique au Forum Samsung 2016

Advertisement

Samsung Electronics Afrique a annoncé aujourd’hui qu’il renforcera ses efforts en matière de responsabilité citoyenne en Afrique dans le but d’aider le continent à atteindre ses objectifs de développement durable

 

Lors du Forum de l’Afrique Samsung 2016, Abey Tau, le Directeur de la responsabilité citoyenne et des relations publiques, a déclaré : « En tant que citoyens du monde, nous avons estimé qu’il était important d’utiliser notre technologie pour donner quelque chose en retour à la société. Nous faisons cela de quatre manières : en créant de nouvelles possibilités d’apprentissage afin que les jeunes puissent bénéficier d’un accès à une meilleure éducation ; en utilisant notre expertise technique pour développer et fournir un accès à de nouvelles solutions de soins de santé ; en soutenant l’emploi des jeunes par la formation professionnelle et le développement des compétences ; et en réduisant notre impact sur l’environnement. »


Selon la Banque mondiale, l’Afrique subsaharienne représente plus de 50% de tous les enfants non scolarisés à travers le monde, ce qui affecte leurs possibilités d’emploi futures. La situation désastreuse que connaissent de nombreux pays africains est le résultat d’un certain nombre de facteurs, notamment les troubles civils, les croyances culturelles et le manque d’infrastructures et de ressources scolaires.


Dans ce contexte, Samsung Electronics Afrique a adopté une attitude innovante en introduisant la technologie là où elle n’existait pas auparavant. L’objectif est de faire en sorte que chaque enfant africain ait accès à l’éducation, où qu’il soit sur le continent, en utilisant la technologie numérique moderne dont bénéficient les enfants dans les pays développés.

Les compétences du futur

Cependant, il faut faire plus que fournir un simple accès à l’éducation. À la suite des travaux que Samsung réalise sur le continent aux côtés des gouvernements, des partenaires du secteur privé et des communautés, il s’est avéré que de nombreux diplômés quittent les établissements d’enseignement supérieur avec de solides connaissances théoriques, mais sans les compétences pratiques requises par l’industrie.


L’Académie d’ingénieurs et l’Academy de climatisation et de réfrigération Samsung visent à changer cela en fournissant gratuitement une formation pratique et intensive aux diplômés.

Les Académies souhaitent former de jeunes leaders africains qualifiés étant bien préparés pour le monde de l’emploi. Le programme constitue un élément essentiel de la vision de Samsung pour accélérer l’entrée des jeunes Africains sur le marché de l’emploi de l’électronique et pour réduire la pénurie de compétences rares dans l’industrie des TI. Cette année, le Zimbabwe sera bénéficiaire de l’une de ces académies.


« Investir dans les compétences de la jeunesse profite aussi à Samsung – plus nous pouvons inculquer de compétences chez les jeunes dans le secteur de l’électronique, plus nous pouvons être assurés de notre capacité à fournir un excellent service à nos clients », déclare Tau.

L’accès à des soins de qualité

Selon la Banque mondiale, plus de 60% de personnes en Afrique vivent dans les zones rurales et sont incapables d’accéder à des cliniques pour obtenir des soins médicaux proactifs. Pour permettre d’atténuer cela, Samsung Electronics Afrique a mis en place des initiatives à travers des partenariats public-privé. En 2013, Samsung a présenté le Centre de santé à énergie solaire, une solution intégrée dans un conteneur d’expédition équipé du matériel médical le plus avancé et de panneaux solaires Samsung.

 

Les patients peuvent être examinés dans ce centre pour diagnostiquer des affections telles que le diabète, l’hypertension artérielle, les caries dentaires et les cataractes. Ils peuvent également accéder à des informations sur les questions de santé. Le Centre de santé mobile Samsung, qui utilise la technologie pour se connecter à distance à des médecins spécialistes partout dans le monde, afin d’obtenir l’opinion et le diagnostic provenant d’experts, un accès rapide des communautés aux soins de santé primaires, à des dépistages, aux équipements mère-enfant, aux soins dentaires, aux tests oculaires et aux soins d’urgence. Cette année, Samsung établira un Centre de Santé Mobile au Togo.


Le Village Numérique Samsung, qui se concentre sur les difficultés dans les communautés rurales et mal desservies, permet d’accéder à de nouvelles expériences en apportant des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) modernes aux régions où il y a peu de ressources. Cela contribue à réduire la fracture numérique et sert de catalyseur pour les prestations des entreprises et de l’administration locales.


Le Village Numérique est un centre où les membres de la communauté peuvent accéder à des solutions d’éducation et de santé. Au sein d’une configuration de Village Numérique, Samsung propose également un Module Mère et Enfant, qui est équipé pour proposer un dépistage pré et postnatal complet, des soins et de l’éducation, dans le but de réduire le taux élevé de mortalité infantile en Afrique. 

 

En 2016, Samsung lancera les Villages Numériques au Kenya, en Éthiopie et en Tanzanie. « Ces prestations polyvalentes offrent une solution durable aux difficultés rencontrées par les populations africaines, tout en améliorant leur niveau de vie. Le modèle aborde l’un des plus grands défis économiques de l’Afrique – l’électrification. Le manque d’électricité résulte sur un accès limité à l’éducation, à la santé et la connectivité – tous ces facteurs étant la clé du développement socio-économique, » ajoute Tau.

 

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire