Interface PUB

Fête de saint Valentin : De l’origine à des interprétations libidinales

Advertisement

Bientôt, c’est le 14 février. Et comme il est de coutume, le monde entier va commémorer ce qui est communément appelé la fête de saint Valentin. Compte tenu de la vague que cette fête fait et des interprétations qu’elle suscite, un saut dans l’histoire pour connaître son origine ne serait pas une chose oiseuse.

 

Origine de la fête de Saint Valentin

Selon une source ancienne, l’origine de cette fête demeure un mystère, comme le mot amour même. Le 14 février, c’est la saint Valentin, comme chaque jour du calendrier catholique, on fête un saint. Et les saints sont toujours patrons de quelque chose. Patron d’un lieu, d’une corporation ou d’une organisation. Ainsi, saint Roch est le patron des bergers… Et l’Église a fait de saint Valentin le patron des fiancés. Pourquoi Valentin ? Il n’y a pas de Valentin martyr ou autre qui a quelque chose à voir avec les amoureux… Dans la Rome antique, on fêtait certes le 15 février les Lupercales, célébration d’un brin paillarde du dieu Faune mais on ne peut affirmer que la saint Valentin a été instaurée pour remplacer cette fête païenne, d’autant plus qu’elle ne fut guère célébrée par l’église. C’est au Moyen Âge, en Angleterre, que sont apparus les premiers mots d’amour liés à l’occasion de la saint Valentin. Selon une tradition, c’est parce que les oiseaux s’accouplaient à la mi-février que cette date a été retenue… C’est la fin de l’hiver : les premières fleurs apparaissent avec les premiers gazouillis des oiseaux… Ainsi la popularité de Saint Valentin s’origine dans ‘’ Hamlet’’ de William Shakespeare du XVIIe siècle.

 

Selon une autre source, la fête dite des amoureux tient son origine des représailles contre les chrétiens. En effet, décapité le 14 février 268 en représailles des conversions au christianisme qu’il suscita suite à la guérison d’une jeune fille aveugle, saint Valentin doit à son nom, qui signifie santé et vigueur, le fait que les fiancés, les jeunes gens à marier, ceux qui craignent les atteintes de la peste, les personnes, enfin, qui sont sujettes à l’épilepsie et aux évanouissements se sont placés sous son patronage.

 

La vertu de saint Valentin, prêtre, était si éclatante, et sa réputation si grande dans la ville de Rome, qu’elle vint à la connaissance de l’empereur Claude II, qui le fit arrêter, et, après l’avoir tenu deux jours en prison, chargé de fers, le fit amener devant son Tribunal pour l’interroger. D’abord il lui dit, d’un ton de voix assez obligeant : « Pourquoi, Valentin, ne veux-tu pas jouir de notre amitié, et pourquoi veux-tu être ami de nos ennemis ? » Mais Valentin répondit généreusement : « Seigneur, si vous saviez le don de Dieu, vous seriez heureux et votre empire aussi ; vous rejetteriez le culte que vous rendez aux esprits immondes et à leurs idoles que vous adorez, et vous sauriez qu’il n’y a qu’un Dieu, qui a créé le ciel et la terre, et que Jésus-Christ est son Fils unique ».


 

Quelles conceptions garde-t-on de cette date de nos jours ?

Toujours est-il que l’une dans l’autre, la fête de saint Valentin est devenue une fête plus que populaire. Aujourd’hui, cette fête a pris de l’ampleur qu’elle perd de sa substance auprès de la jeunesse en général et celle togolaise en particulier. Pour beaucoup de sages, la fête de saint Valentin est une occasion pour les amoureux ou pour les mariés de se faire des cadeaux au cours d’un dîner ou d’une sortie romantique, avec sur fond de glamour et estampilles érotiques trémoussées au goût épicé qui viennent offrir aux partenaires l’occasion de s’évader momentanément au train train quotidien, à la monotonie de vie conjugale, de concubinage. L’objectif, se faire plaisir et prouver à son conjoint ou conjointe que l’on l’aime et que l’on veut passer le restant de sa vie avec lui ou avec elle.

En somme, c’est la fête des mariés ou de ceux qui vivent en concubinage si on n’exagère pas. Mais de nos jours, la fête de saint Valentin est devenue une aubaine pour les jeunes surtout élèves de montrer toutes les couleurs des relations sentimentales liberticides. Ils sont nombreux ces élèves, ces apprentis, … à avoir une autre idée de saint Valentin. Pour eux, cette fête rime avec les rapports sexuels, les tenues extravagantes provocantes, hyper sensuelles et autres attitudes compromettantes, bref la saint Valentin, c’est autre chose que ce que ses conceptions d’origine évoquent. Regrettable, dites vous ?

 

En tout cas, il est encore temps que le tir soit corrigé. Il faut redonner à cette fête sa lettre de noblesse. L’amour est trop précieux et noble pour qu’il soit galvaudé par le comportement malsain de ceux qui la travestissent. Bonne fête de saint Valentin aux mariés et aux vrais amoureux. Avec saint Valentin, l’amour doit triompher.

 

Dossier réalisé par Ametbao pour Togoportail

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement