pub
Justice

CPI : Retrait de l’Afrique évoqué

Advertisement

L’Afrique va-t-elle remettre en cause son appartenance à la Cour Pénale Internationale (CPI) ? Le sujet a été évoqué lors du 26e somment de l’Union Africaine (UA) qui s’est tenue les 29 et 30 janvier dernier à Addis-Abeba en Ethiopie.

 

En parlant de l’éventualité du retrait de l’Afrique de la CPI, le Président kenyan, Uhuru Kenyatta, a posté sur sa page Facebook avoir proposé à ses pairs du continent de préparer une feuille de route censée aboutir au désengagement des pays africains du Statut de Rome.

 

Pour le retrait proposé, Kenyatta a ajouté « Nous refusons d’être embarqué dans un véhicule qui a dévié son trajet au détriment de notre souveraineté, la sécurité et notre dignité en tant qu’Africains ».

\

En soutenant cette proposition, le nouveau Président en exercice de l’UA, le tchadien Idriss Deby, a renchérit que la proposition kényane repose sur le sentiment que la CPI cible les dirigeants africains.

CA

Togoportail, l’information à votre portée

 

 

Advertisement

Publier un commentaire