pub
Développement

Agriculture : Développement rural de la plaine de Djagblé, un atelier pour valider le rapport d’étude d’avant projet détaillé

Advertisement

L’ouverture d’un atelier de validation du rapport des études d’avant projet détaillé (APD) du projet de développement Rural de la plaine de Djagblé (DPDRD) s’est tenue ce jeudi à Lomé. C’est un atelier de deux jours consacré à l’adoption du rapport des études d’avant projet détaillé en prélude au démarrage des travaux proprement dit.

 

Ce projet de développement rural de la plaine de Djagblé a pour objectif de maîtriser l’eau pour booster la production et le développement socio économique d’une zone non loin de la capitale Lomé. Pour Idevert-Honoré Tchawalassou, directeur du Projet, il est important qu’après l’étude de la faisabilité et la mise en place de l’Unité d’exécution du projet, de rentrer dans le vif du sujet qui est le démarrage effectif du projet sur le terrain. C’est pour cela, qu’il souligne que « le rôle qui était dévolu à l’unité de d’exécution du projet était de faire la supervision technique des prestations de service de l’ingénieur conseil devant aboutir à l’établissement des plans définitif d’aménagement hydro agricole du périmètre de la construction et ou la réhabilitation de toutes les infrastructures ainsi que la supervision des travaux et l’installation des équipements et leur mise en service ».

 

De son coté, Dr Gbétogbé Koffi conseillé technique, représentant le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique a quant à lui remercié le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé pour son implication personnelle dans ce projet et sa vision lointaine pour le Togo. De plus, il déclare que « dans le soucis de consolider la sécurité alimentaire et améliorer les revenus ruraux comme le stipule la SCAPE, l’Etat s’est engagé avec l’appui de la BADEA et la BID à investir 9.600000000 de FCFA pour l’aménagement hydro agricole dans le contrée de Djagblé ». Notons que la superficie totale à exploiter est de 340 ha et les activités de l’ingénieur Conseil ont démarré avec la signature de l’ordre de service depuis le 12 Janvier 2015 pour une durée de prestation de 20 mois.

 

Cette initiative est à encouragé afin de permettre à notre agriculture de sortir définitivement de l’ornière et de favoriser l’éclosion économique de la population tout entière.

 

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire