pub
Politique

Togo /Opposition : Place au chef de file dans la république

Advertisement

Le chef de file de l’opposition au Togo va désormais jouir de ses droits et devoirs dans le pays. La loi N°2013-015 du 13 juin 2013 portant statut de l’opposition votée par le parlement togolais en juin 2013 est enfin adoptée à Kara le 25 janvier 2016 en Conseil des ministres.

 

Selon le conseil des ministres « Le présent décret détermine les avantages et privilèges du chef de file de l’opposition pour la durée de la législature. Il a rang de président d’institution conformément aux règles de protocole d’Etat et dispose des avantages pécuniaires et matériels ».

Outre les avantages réservés au chef de file de l’opposition au Togo, le décret pris a par ailleurs énoncé les privilèges accordés à ce statut durant la durée de la législature.

A ce propos, le Conseil a précisé qu’« au titre de ses obligations, le chef de file de l’opposition doit veiller, entre autres, à préserver l’intérêt supérieur de la nation dans le cadre de ses activités et de celle de l’opposition en général, à se conformer au devoir citoyen et républicain et participer aux manifestations publiques officielles auxquelles il est invité ».

 

Si le gouvernement à un peu tarde dans l’adoption du statut de chef de file de l’opposition, certaines circonstances ont, depuis les dernières élections législatives, placé Jean-Pierre Fabre comme le chef de l’opposition au Togo même s’il est contesté par certaines formations politiques.

 

En rapport avec ce qui confère à un acteur politique le statut du chef de file d l’opposition, la loi en question stipule en son article 24, chapitre III que « Le chef de file de l’opposition est le premier responsable du parti politique appartenant à l’opposition, ayant le plus grand nombre de députes à l’Assemblée nationale ».

 

La qualité de chef de file de l’opposition prend fin par décès, démission, empêchement définitif dûment constate par la Cour constitutionnelle, cessation de fonction de premier responsable du parti au nom duquel la qualité était exercée, condamnation.

 

CA

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire