pub
Politique

Togo-Burkina : Arrivée de Kaboré au pouvoir, attente d’André Afanou

Advertisement

André Kangni Afanou, le Secrétaire général du Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT), rêve de voir un jour dans son pays une alternance démocratique au pouvoir où le Président sortant remettra le pouvoir au Président élu.

 

L’attente d’Afanou a trouvé sa source dans la cérémonie de prestation le 29 décembre 2015 à Ouagadougou au Burkina Faso du Président élu Roch Marc Christian Kaboré. A cette cérémonie solennelle, le Président de la transition, Michel Kafando, a transmis le pouvoir au nouveau Président Marc Christian Kaboré.

 

Du serment prononcé par Kabore devant les sages du Conseil constitutionnel, l’intéressé a promus que « Je jure devant le peuple burkinabè et sur mon honneur, de préserver, de respecter, de faire respecter et de défendre la Constitution et les lois, de tout mettre en œuvre pour garantir la justice à tous les habitants du Burkina Faso ».

 

La prestation de serment dont l’un des temps fort a été le renvoi de Roch Marc Christian Kabore dans l’exercice de ses fonctions a d’une part retenu l’attention d’Afanou mais aussi la déclaration des biens du nouveau Chef de l’Exécutif qui sera transmise à l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption pour publication dans le journal officiel.

 

Admiratif de cet évènement historique qui avant le Burkina, a eu lieu dans certains pays africains comme le Bénin, le Ghana, le Sénégal, le Niger et le Mali, Afanou s’est demandé sur sa page Facebook « A quand UN JOUR HISTORIQUE pour le Togo ? Faure Gnassingbé rentrera-t-il dans l’histoire comme celui qui transmettra le pouvoir à un civil ? Que son successeur soit de l’opposition (modérée ou radicale) ou même un ancien du RPT/UNIR, l’essentiel c’est que, pour une fois il y ait une vraie élection libre, transparente et démocratique. Et que le Togo rentre aussi dans l’histoire. Vivement !!! ».

 

Pour la passation de pouvoir intervenue au Burkina, André Agni Afanou a rappelé que « Ce jour est historique. C’est la première fois qu’un président civil remet le pouvoir à un président civil… ».

 

CA

Togoportail, l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire