pub
Santé

Les Club Rfi du Togo s’engagent contre les médicaments de rue sur le continent Africain

Advertisement

Le trafic de faux médicaments fait plus de morts en Afrique plus que les armes. « Il ne fait que croître », confirme le coordinateur national des club rfi du Togo. « On estime que les faux médicaments sont responsables de près de 1 800 000 morts dans le monde chaque année. Et l’Afrique est le continent le plus touché. ». Pour tenter d’enrayer ce phénomène, le club rfi Togo dévoile le programme de sensibilisation qu’il compte mener en juin prochain à Lomé et a Kara du 11 au 13 août prochain dans la région de la Kozah. Il s’agira d’une campagne de sensibilisation à destination du grand public et des autorités administratives et traditionnelles.

 

Pour se faire entendre aussi au Togo et en Afrique francophone, cet événement, sera lancé par les Clubs des auditeurs de rfi, en s’appuyant sur l’ordre national des pharmaciens du Togo, les praticiens et les médias connus. Les clubs rfi du Togo ou encore les praticiens vont tous participer à l’événement.

 

« Ils sont en général fabriqués au Nigéria, le Ghana et en Asie. C’est particulièrement grave quand le faux est un antipaludéen, par exemple », détaille Marc Gentilini qui précise que l’Europe n’est pas à l’abri. « Notamment sur le Web avec des patients qui cherchent à faire des économies ou qui veulent acheter discrètement certains produits.» « J’ai été extrêmement impressionnée par l’investissement de tous chacun », se réjouit le coordinateur National des clubs rfi du Togo Bienvenu Amouh.

 

« C’est un engagement de longue haleine. Cette préoccupation majeure qui a toujours habité La coordination est tout une des priorités. » Après Lomé en juin et juillet 2015 a Kpélé Adeta sur le thème « les professionnelle de la santé et les médias contre les aux médicaments », la deuxième phase aura lieu à Kara en 2016 pour trois jours de sensibilisation.

 

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire