pub
Sport

Glo Caf : Pierre-Emerick Aubameyang sacré meilleur joueur Africain dans la contestation

Advertisement

La cérémonie au cours de laquelle le meilleur joueur de l’année 2015 est connu s’est déroulée en grande pompe hier jeudi 7 janvier au Nigéria devant un parterre de joueurs, de  journalistes et d’éminentes personnalités. Et le gagnant est Pierre Emerick Aubameyang, joueur évoluant à Borrussia Dortmund en Allemagne. Cette distinction n’a pas été du goût de Yaya Touré et André Ayew.

 

Pour une fois le prix du meilleur joueur Africain saison 2015 fait polémique. Juste après que le prix de meilleur joueur soit décerné  au Gabonais Pierre Emerick Aubameyang que des contestations fusent.  « Attention, Aubameyang est un ami et il a fait une super année, précise le fils aîné d’Abedi Pelé. S’il n’y avait pas eu la CAN, d’accord on peut en discuter mais là non, on doit privilégier nos compétitions…. Si nous Africains, on ne le fait pas, qui le fera? Franchement, c’était Yaya ou moi cette année? », a fustigé André Ayew.

               

Puis au quadruple meilleur joueur Africain, Yaya Touré d’enfoncer le clou par rapport au choix porté sur le Gabonais. « C’est triste de voir l’Afrique réagir de la sorte, qu’elle ne donne pas d’importance aux choses africaines! », a d’abord déploré Touré au micro des confrères de Radio France Internationale (RFI).

               

André Ayew justifie leur position (lui et Yaya Touré) qu’ils étaient mieux placés pour être sacrés cette année. « Yaya et moi, on était finalistes de la CAN, il a gagné, j’ai fini meilleur buteur, a aussi rappelé le fils d’Abedi Pelé. Ensuite en club, ça s’est super bien passé quand je suis revenu à Marseille et j’ai même été élu joueur du mois d’août dans mon club Swansea. Et Yaya, capitaine des Eléphants, a fait une belle année aussi. Alors je croyais que ce serait l’un de nous deux », a conclu André.

« Touré et Ayew ont été deux des principales figures de la CAN-2015 en Guinée équatoriale, compétition qu’Aubameyang, capitaine du Gabon, a quittée au bout du premier tour », explique un journaliste sportif Togolais.

               

Révélé à Saint-Etienne entre 2011 et 2013, Pierre Emerick Aubameyang a surpris plus d’un  avec Dortmund l’année passée, en inscrivant 16 buts en Bundesliga la saison dernière et déjà 18 à mi-championnat en 2015-2016. Toutes compétitions confondues,  le Gabonais, en est même à 27 buts en 27 matches. Selon ses détraqueurs, ses prouesses ne pèsent dans la balance pour qu’il soit sacré meilleur joueur de la saison écoulée. 

 

Réné Wemer

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire