Advertisement
Diaspora

Diaspora togolaise, contributrice et actrice du développement du Togo

Advertisement

La semaine de la Diaspora continue par battre son plein au ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine (MAECIA). Ce jeudi, deux thèmes passionnants ont été exposé par des personnalités de marques.

 

En effet, cette initiative du ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine unique en son genre au Togo et même en Afrique Subsaharienne, continue par drainer des personnalités qui viennent exposer des thèmes d’actualités. Le 1 thème exposé ce jour est intitulé : « la Diaspora togolaise, un acteur du développement ». Lors de cette communication, il est ressorti que l’on ne peut ignorer le rôle important que joue la diaspora dans un pays. Au Togo, ils sont plus 2 millions dispersés un peu partout sur le continent et contribuent à des milliards par an au développement socio-économique de notre pays.

 

Pour le modérateur de la Conférence M. Boèvi, professeur de l’Université, les personnes vivant à l’extérieur ne doivent pas se cacher, ces derniers doivent développer leur talent à travers leur prestation sur le terrain tant national qu’international. C’est à ce titre qu’ils peuvent promouvoir le Togo.

Ce thème à tenu en Haleine les nombreuses personnes de la Diaspora qui ont fait le déplacement qui ont également donné leur point de vue sur ce sujet.

 

De même, la seconde thématique a été également très captive et est intitulée : « La contribution de la Diaspora au développement ». Cet exposé est animé par M. Nayanté Lambert qui a relevé l’importance des fonds que la diaspora envoie chaque fois au pays. Pour lui, ces fonds ne rentrent que dans les familles. Toutes les fois, il y a une petite partie qui contribue à réaliser des activités sociales. De son coté M. Tchodié, l’un des commissaires de l’OTR a intervenu sur les opportunités qu’offres le Togo dans le domaine des impôts sur les produits venants de l’extérieur. Il a également rappelé les nombreuses reformes qui se préparent pour revoir les codes des impôts.

 

Cette séance a été marquée par la présence de plusieurs personnalités dont M. Mongo Aharh- Kpéssou, représentant du secrétaire général à la Présidence de la République du Togo, qui a su répondre aux inquiétudes de plusieurs compatriote de la diaspora. Il affirme que le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé est conscient des réalités que vivent les togolais de la diaspora et a pris des mesures pouvant faciliter leur retour et même leur intégration. Pour Mongo , « personne ne peut faire une réforme en restant au bureau  ». C’est pourquoi il lance un appel aux compatriotes à continuer par donner le meilleur d’eux-mêmes car c’est ensemble qu’on va construire notre pays a-t-il ajouté.

 

Pour M. Boèvi, professeur modérateur, il est temps que le compatriote se dote d’une culture de l’éducation afin de promouvoir le Togo tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Pour lui, « Les autorités doivent encourager l’immigration vers l’Asie afin que ces immigrés reviennent pour faire développer leur pays. Le débat sur le transfert des fonds doivent être poursuivi afin de voir de façon concrète les moyens de bien utiliser ces fonds pour qu’ils profitent à la toute population », a-t-il conclu.

 

Les débats se poursuivront vendredi avec des thèmes plus intéressants.

 

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire