pub
Développement

TOGO/ Collectivités locales : L’ouverture de la session budgétaire de la Commune de Kpalimé, Gestion 2016

Advertisement

La session budgétaire de la Commune de Kpalimé, Gestion 2016 a été ouverte ce lundi 14 décembre 2015 en présence du Préfet de Kloto, de la Présidente de la Délégation Spéciale de la Commune de Kpalimé et du Représentant de la Chef de Programme Bonne Gouvernance et Décentralisation (ProDeG / GIZ).

 

La grande salle de réunion de l’hôtel de ville de Kpalimé a servi de cadre pour la cérémonie d’ouverture officielle de la session budgétaire de la Commune de Kpalimé, Gestion 2016.

 

Dans son mot de bienvenue, la Présidente de la Délégation Spéciale de la Commune de Kpalimé, Mme Aku Enyonam Agbédzi a exprimé sa reconnaissance aux acteurs de la vie socioéconomique et politique de la ville de Kpalimé qui œuvrent inlassablement pour le développement intégral de la Commune. Pour elle, il ne suffit pas de voter le budget, il faut l’exécuter. Et l’exécution du budget doit passer par la mobilisation des ressources. C’est à cet effet qu’elle a sollicité la collaboration de tous les acteurs dans une synergie d’actions participatives pour la mobilisation des ressources en vue d’atteindre les objectifs de la commune. Elle a ajouté que l’Exécutif Communal fera tout, en ce qui le concerne, pour relever ce défi.

 

Elle n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction à l’endroit des partenaires techniques et financiers de la Commune au rang desquels se trouvent la GIZ et laKfW

La Commune de Kpalimé s’est engagée dans une nouvelle dynamique de développement. ‘’C’est pour cela que je voudrais par cette occasion solliciter votre adhésion à ce nouveau processus de développement en consentant vos efforts aux côtés des Autorités de la Commune dans une perspective de réussite par rapport à nos objectifs’’.

 

L’occasion a permis à Mme Agbédzi de présenter le budget primitif, gestion 2016 de la Commune de Kpalimé.

Avant de donner les points saillants du budget 2016, elle a d’abord relevé que le budget 2015 a connu beaucoup de difficultés dans son exécution puisque le taux global de réalisation de recettes au budget de la gestion 2015 est seulement de 35,13 %.

 

Pour ce qui concerne le budget primitif, gestion 2016, il est équilibré en recettes et en dépenses à la somme Cent Cinquante Sept Million Huit Soixante Quatre Mille (157 864 000) francs Cfa

Les recettes de fonctionnement sont essentiellement constituées des produits d’exploitation, des produits domaniaux, des produits divers, des impôts et taxes directes, des impôts et taxes indirectes.

 

Les recettes d’investissement et d’équipement sont constituées du prélèvement sur les recettes de fonctionnement à hauteur de 22%.

D’autres actions sont envisagées pour la mobilisation des ressources notamment l’élaboration d’un plan de mobilisation des recettes propres de la commune avec l’appui de la GIZ, la sensibilisation de la population de la ville en matière du payement de taxe foncière sur les propriétés bâties et non bâties et de la taxe d’habitation, la mise en place d’une équipe de suivi et de contrôle des taxes dans la commune, le renforcement de la collaboration entre la mairie et les services déconcentrés de l’Etat et d’autres acteurs du développement communal. 

 

Michel Bada

Togoportail, l’information à votre portée

<emb1620|center>

Advertisement

Publier un commentaire