Advertisement
Santé

Santé : Une journée de réflexion consacrée aux réformes dans la gestion des ressources des centres de santé au Togo

Il s’agit pour les responsables du Ministère de la Santé de réfléchir sur les moyens de donner les meilleures qualités de soins. L’ouverture de cette assise a été faite par le ministre de la Santé Mijiyawa Moustapha.

 

En effet, les acteurs impliqués dans le domaine de la santé au Togo sont depuis ce vendredi à Lomé à une rencontre de réflexion sur les réformes hospitalières. Les travaux de la dite rencontre ont été ouverts par le ministre de la Santé et de la Protection Sociale, Mustapha Mujiyawa. A travers cette rencontre, les acteurs de la santé veulent réfléchir ensemble pour une approche de solution pouvant contribuer à l’amélioration des soins de santé dans les structures sanitaires au Togo.

 

Dans son discours de circonstance, le ministre de la Santé a relevé les dysfonctionnements constatés dans les prestations des services de santé et surtout dans la gestion des instituts publics de soins avant de partager avec les participants, la tentative de solution qu’est l’approche contractuelle. A en croire le ministre, il s’agira par cette approche de faire recours à la société contractante spécialisée dans la gestion des structures de soins.

 

Pour la directrice d’établissement de soins, Mme Baba Amivi Apéfa, cette approche contractuelle a pour but d’assurer une meilleure gestion des soins publics. « L’institution aura droit de regard sur le fonctionnement de nos structures pour nous amener à une meilleure gestion parce que nous avons constaté que cette gestion est défaillante dans la qualité de soins. Cela veut dire que si on sort par exemple 100 films pour la radio, au final on aura effectivement 100 patients qui ont fait la radio déjà. Il y aura une visibilité et traçabilité des intrants utilisés et les résultats concrets. », a déclaré la directrice. 

 

C’est une façon de mettre ensemble les ressources hospitalières dans les mains des personnes compétentes douées dans la gestion des biens publics. Il faut noter que plusieurs pays africains ont déjà expérimenté cette approche contractuelle avec succès et au Togo, c’est le CHU Sylvanus Olympio qui a été retenu pour la phase pilote qui va débuter dans un bref délai.

 

Vivement que l’on arrive à cette étape pour éviter la dilapidation de nos ressources en matière de la Santé.

 

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

 

Publier un commentaire