Advertisement
Développement

Mme Dogbé-Tomégah va aux contacts des acteurs et bénéficiaires du Programme de développement communautaire en zone urbaine (PdcZu)

Dans le cadre d’une tournée nationale pour apprécier sur le terrain l’impact du Programme de développement communautaire en zone urbaine (PdcZu), réalisé par son département, Mme Victoire Dogbé-Tomégah, Ministre de Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, s’est rendue au Lycée de Kara avec les représentants des seize (16) quartiers de la ville accompagnés par l’ANADEB.

 

Le bilan présenté en témoigne du niveau avancé du travail effectué sur le terrain. Sur les seize (16) quartiers, il est enregistré dix (10) premiers quartiers qui ont bénéficié d’un accompagnement de qualité de la part de l’ANADEB, Agence Nationale de Développement à la Base. Six (06) nouveaux quartiers rentrent dans le processus et disposent désormais de leurs plans d’action de quartiers.

 

En terme de satisfaction, il est à retenir que le programme fait l’objet d’une organisation et mobilisation communautaires renforcées avec une plus forte cohésion au sein des quartiers partenaires ; il est observé également qu’il y a un renforcement de capacités des membres des CDQ qui disposent désormais de plans d’action de quartiers. Le programme jouit d’un environnement sain grâce aux travaux à haute intensité de main d’œuvre, dont les crédits FNFI pour les femmes, les agriculteurs, la mise en place d’infrastructures socio collectives (bâtiments scolaires, forages, latrines publiques).

 

La ministre a félicite les communautés, ainsi que les chefs de quartiers pour leur implication effective dans la réussite de ce partenariat. Elle a remercié le chef de l’Etat qui a su impulser cette nouvelle dynamique de développement à la base avec une responsabilité partagée et plus accrue des communautés. L’objectif étant d’assurer une auto prise en charge des populations et une amélioration continue des conditions et du cadre de vie des populations à la base.

 

Elle a par ailleurs salué le partenariat fructueux avec le groupe Bolloré qui a apporte un financement substantiel (75 millions frs cfa) dans l accompagnement des quartiers de Kara.

Elle a invité les populations à continuer à cultiver les valeurs de paix, de solidarité, de travail, du respect mutuel et du bien public…

 

L’accompagnement de l’ANADEB se poursuivra et mettra plus l’accent sur les THIMO et l’insertion des jeunes. Celle ci sera faite à travers les mécanismes existant tels que le FNFI, le PRADEB et le FAIEJ.

 

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire