pub
Développement

Kpalimé a célébré sa Journée Internationale du Volontariat

Advertisement

Célébration de la journée Internationale du Volontariat observée à Kpalimé à travers une activité de salubrité publique et une séance de formation sur les techniques de recherche et de création d’emploi à  l’initiative de l’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT).

 

A l’occasion de la Journée Internationale du Volontariat célébrée chaque 05 décembre, les volontaires de Kpalimé se sont donnés rendez-vous le samedi 12 décembre 2015 au Centre Hospitalier de Kpalimé pour opération de salubrité. Très tôt à 06 heures, une soixantaine de volontaires, munis de balais, coupe-coupe, râteaux, seaux, houes, ont, durant près de 04 heures, rendu l’intérieur et les abords de la clôture du Centre Hospitalier Préfectoral de la ville plus propres. Ils ont enlevé les mauvaises herbes et débarrassé la place de sachets plastiques, des ordures de toutes sortes qui rendent les abords et l’intérieur sales.

 

L’activité s’est déroulée en présence du Directeur Exécutif de l’ONG AIDE, Responsable du Centre Régional de Volontariat Plateaux, M. Tsolényanu Koffi Dotse. Pour lui, cette action vise à imprimer dans l’esprit des Volontaires et du public l’engagement citoyen.

 

Dans l’après-midi, les Volontaires ont suivi au  Centre Régional de Volontariat Plateaux à Kpalimé, une formation sur les techniques de recherche et de création d’emploi, formation assurée par M. Tsolényanu Koffi Dotse. « Comment saisir et pérenniser les opportunités sur le volontariat et l’entrepreneuriat ? » c’était le thème retenu pour cette formation.

 

M. Tsolényanu Koffi Dotse a, à travers cette formation, rappelé aux Volontaires, les objectifs visés par le gouvernement togolais en mettant en place l’Agence Nationale de Volontariat au Togo (l’ANVT).

Parmi ces objectifs, on peut citer entre autres, l’implication de la population togolaise, les jeunes artisans, femmes en difficultés, et les micro-entrepreneurs agricoles, les jeunes filles et garçons sans emploi dans le processus de la réduction de l’exode rurale, de la pauvreté, du taux de chômage et de l’immigration clandestine, contribution à l’amélioration des conditions de vie des togolais en situation difficile à travers une éducation basée sur la culture citoyenne, volontariste, entrepreneuriale et de l’éducation financière.

 

M. Tsolényanu a souligné que d’après les politicologues et les chercheurs, la  l’atteinte des Objectifs de Développement Durable ne peut trouver son salut qu’à travers le respect et la mise en œuvre de certaines actions dont le volontariat, la citoyenneté et l’entrepreneuriat.

Le formateur n’a pas manqué de parler des techniques qui favorisent le développement personnel.  Il a, pour finir, exhorté les Volontaires à se fixer des objectifs empreints de détermination et de volonté, condition pour réussir dans la vie.  

 

 La semaine dernière, la même opération de salubrité a eu lieu au CHP d’Atakpamé couplée d’une séance de formation au centre des affaires sociales de la ville. Précisons qu’à la volonté de l’ANVT, ces activités ont été réalisées dans toutes les préfectures.

 

Michel Bada

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire