pub
Santé

Interview exclusive du président de la Fédération Togolaise des Agences pharmaceutique (FETAP)

Advertisement

La Fédération Togolaise des Agences Pharmaceutique (FETAP) a vu le jour il y a quelque mois. Allant à la rencontre de cette Association dirigée par M. Parfait Kossi Attitsogbé, votre site Togoportail.net a eu un entretien avec le président de la FETAP. Occasion de comprendre le rôle d’une agence pharmaceutique, d’un délégué médical. Que peut attendre la population de cette Fédération ? A la lecture de cette interview, vous serez édifiés. Bonne lecture.

 

Togoportail : Bonjour Président, vous êtes le président du FETAP, Qu’est- ce que c’est ?

Parfait Kossi Attitsogbé : Bonjour, La FETAP est une Fédération Togolaise des Agences pharmaceutiques.

 

Togoportail : Quel est votre objectif en créant cette fédération ?

Parfait Kossi Attitsogbé : Pour votre information, une Agence pharmaceutique est une structure qui représente les laboratoires. Donc notre objectif est de promouvoir leurs produits sur place, de se regrouper ou de s’organiser afin de défendre notre métier et de débattre de nos problèmes.

 

Togoportail : Qu’est – ce qui vous a motivé ou quel constat vous avez fait sur le terrain en créant la FETAP ?

Parfait Kossi Attitsogbé  : J’avoue que, c’est le souci poussé de s’améliorer et que tout le monde se regroupe, s’organise et ce n’est pas notre structure qui va rester à la touche. C’est pour cette raison que les bonnes volontés se sont réunies pour créer cette Fédération afin d’assainir notre environnement. Aussi, eu égard aux disparités qui existent entre les Agences pharmaceutiques, il est de bon ton qu’on se constitue en Fédérations pour parler d’une seule voix.

 

Togoportail  : Monsieur le président quel moyen disposez vous pour atteindre vos objectifs ?

Parfait Kossi Attitsogbé : Le premier moyen que nous disposons, c’est la ressource humaine, elle est au centre de toutes nos activités. De même, le savoir faire de certaines bonnes volontés. Je vous rappelle qu’aujourd’hui, à part les membres fondateurs du FETAP, c’est plus de 20 Agences qui se sont réunies pour constituer cette Fédération.

 

Togoportail : Dites nous, votre relation avec les autres structures pharmaceutiques ?

Parfait Kossi Attitsogbé : Je peux dire que c’est une très bonne relation que nous entretenons. Nous travaillons en partenariat avec les laboratoires pharmaceutiques, les pharmacies et nous avons de très bon rapport avec les médecins.

De même, la Direction des pharmacies, des laboratoires et des Equipements techniques ; la (DPLET). Cette direction est à sa tête un directeur très compétent et pratique qui est entouré des jeunes pharmaciens dynamiques et rigoureux dans leur travail.

 

Togoportail : Monsieur le président, revenons sur la relation avec les médecins ?

Parfait Kossi Attitsogbé : Disons que ce sont des relations très étroites qui nous lient. Les médecins quand ils posent leur diagnostic, nous allons vers eux pour leur parler de nos produits. C’est en quelque sorte un rapport de partenariat gagnant- gagnant. Le visiteur médical, les commerciaux de l’industrie pharmaceutiques que nous sommes, nous faisons la promotion de nos produits. Donc quand, le médecin, une fois le mal diagnostiqué, le délégué médical doit convaincre ce dernier qui prescrit l’ordonnance au patient qui se dirige vers la pharmacie, voila ce qui se passe.

 

Togoportail : Monsieur le président, parlons maintenant des délégués médicaux et des Agences pharmaceutiques ?

Parfait Kossi Attitsogbé : Les délégués médicaux sont des informateurs thérapeutiques, et médicaux. Disons que les médicaments que nous avons dans les pharmacies, ce sont les délégués qui font la promotion de ces produits et convint les médecins de l’efficacité, ils le prescrivent aux patients qui vont le chercher à la pharmacie. Ces dernières se dirigent vers les grossistes et les grossistes vers les laboratoires.

En d’autres termes, nous sommes des vendeurs mais par des personnes interposées. Le délégué médical a également un rôle d’informateur thérapeutique tout en mettant l’accent sur le marketing et l’environnement médical.

 

Togoportail : Monsieur, Est-ce qu’un délégué médical doit connaître les rouages de la pharmacie ?

Parfait Kossi Attitsogbé : Bien sûre que oui, tout à fait, un délégué médical doit être bien instruit et cultivé en matière d’industrie pharmaceutique. De même, ce sont ces délégués qui sont les employés des Agences pharmaceutiques. D’ailleurs, il y a une association des délégués dénommé (ATODM) dont je suis membre. Ce sont ces Agences qui se sont constituées en Fédération (FETAP).

Pour votre gouverne, Monsieur le journaliste, certains laboratoires ne peuvent pas collaborer directement avec les délégués médicaux. Ils sont obligés de passer par l’Agence que nous sommes. C’est là aussi, l’un de nos objectifs en créant la FETAP afin de mieux s’organiser. Nous sommes en quelques sortes des cabinets des pharmacies.

 Une Agence pharmaceutique, c’est un partenaire des laboratoires qui sont très loin qui ne peut pas travailler sur place et qui passe par nous pour promouvoir leurs produits.

Certaines Agences ont 10 délégués, d’autres 20. Souvent ces laboratoires signent des contrats exclusifs avec les Agences pharmaceutiques.

 

Togoportail : Monsieur le président, nous tirons vers la fin de notre entretien ? Vos ambitions à cours terme.

Parfait Kossi Attitsogbé : C’est de pouvoir organiser les réunions de sensibilisation sur certains points qui nous tiennent à cœur, de même, nous allons poursuivre des formations en continence de nos délégués qui sont sur le terrain et accentué des sensibilisations a propos des produits de rue. Notre souci est de faire un contrat de partenariat avec l’ordre des pharmaciens pour éduquer la population sur les produits de qualités qui se trouvent dans les pharmacies.

 

Togoportail : Monsieur le président, est-ce que vous êtes reconnue par les autorités ? Et quel conseil pour la population à propos des médicaments de rue ?

Parfait Kossi Attitsogbé : En tant qui un bon citoyen, toutes ces étapes sont bien franchi, voilà pourquoi, cher journaliste, je vous accorde cette interview. L’association à en bonne et due forme son récepissé.

 

Togoportail : Quels conseils vous pouvez donner à la population qui s’adonne aux produits de rue ?

Parfait Kossi Attitsogbé  : Mon seul conseil est que chaque fois la population doit consulter un médecin lorsqu’il est malade et d’aller directement à la pharmacie pour acheter leur médicament parce que tous les produits qui sont à la pharmacie ont une traçabilité et que si un problème survient on peut savoir l’origine et ce sont des médicaments de bonne qualité. Dans la rue certains médicaments n’ont pas de principe actif et sont souvent exposés sous le soleil.

 

Togoportail : Votre mot de la fin, Monsieur le président ?

Parfait Kossi Attitsogbé : Je voudrais vous remercier pour cette interview qui permettra aux populations d’être édifiée sur notre Fédération et de comprendre les biens fondés de l’utilisation des produits pharmaceutiques qui ne coûtent rien du tout. J’interpelle aussi, les autres agences pharmaceutiques à adhérer à notre Fédération FETAP car c’est une plate forme qui permettra aux délègues médicaux d’être professionnelles dans leur métier et de défendre leur intérêt.

 

Togoportail : Merci président

Parfait Kossi Attitsogbé  : C’est moi qui vous remercie.

 

Interview réalisée par Prudence Afanou

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire