pub
Santé

Grande mobilisation du personnel de la CEET, Agence d’Atakpamé dans le cadre de la Journée Mondiale du VIH/SIDA

Advertisement

Le Comité de Lutte contre le VIH /SIDA de la Compagnie Energie  Electrique du Togo (CEET)  a organisé ce mardi 1 décembre, une séance de sensibilisation et d’échanges dans l’enceinte de l’agence CEET d’Atakpamé  à l’occasion de la 28è Journée Mondiale de SIDA (JMS) sur le thème « Eliminons la transmission du VIH de la mère à l’enfant »

A l’occasion, les agents ont échangé sur le thème au cours d’une conférence-débats et d’une projection de film, la méthode de la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME), la présentation sur la situation épidémiologique au Togo, les différents moyens pour éviter le VIH/SIDA. Cette manifestation est couplée de la remise d’une enveloppe de 500 000 Fcfa à l’ONG Cercle de Réflexion pour l’Emergence de Jeunes (CREJe) pour soutenir ses actions de lutte contre le VIH/SIDA dans les Plateaux.

 

Mme Meyba Tignokpa point focal du comité de lutte contre le SIDA à la CEET a indiqué que grâce à la méthode PTME adoptée au Togo depuis 10 ans, une femme séropositive peut accoucher d’un enfant sain si elle est convenablement prise en charge pendant la grossesse. Elle a par ailleurs souligné qu’à la CEET 14 Personnes Vivant avec le VIH/ SIDA (PVVIH), sous le traitement Anti Retro Viraux (ARV), et qui sont tous présents à la conférence, sont tous valides et productifs à leurs postes de travail. Elle a invité  tous les agents à se faire dépister pour connaître son statut sérologique et mieux se contrôler.

 

Le directeur des Ressources Humaines à la direction générale de la CEET Dr.  Gnakagni Nikabou s’est réjoui de cette manifestation tout en soulignant que le CEET est une entreprise qui peut être plus rentable et performante si tous ces agents sont en bonne santé. Il a convié les uns et les autres à adopter des comportements responsables pour éloigner le mal hors de cette compagnie.

 

Mme Dikéni Kérim Rayissatou, directrice de l’OGN ADISS, a félicité l’équipe des pairs éducateurs de la CEET, mise en place depuis 2003 avec appui de la PSI, qui a travaillé et donné un caché plus attentif à cet évènement.

 

Le Directeur régional Sud de la CEET M. Nadhon Azo a souhaité la cordiale bienvenue à tout le personnel et aux invités qui ont accepté d’accompagner cet évènement, il n’a pas caché sa satisfaction à l’endroit de tous ceux qui luttent contre le VIH. Il a invité tous les agents à une maîtrise de soi et à bannir des préjugés car le VIH/SIDA n’est plus une fatalité. Car avec les Anti Retro Viraux  (ARV), toutes  les maladies liées au VIH/SIDA peuvent être sous traitement et sont prises en charge au Togo.

 

Landry Koss

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire