pub
Environnement

Environnement: Tue moi et nous mourons ensemble…

Advertisement

Depuis plusieurs années, le gouvernement togolais a entrepris une série d’actions pour l’aménagement et la construction de nouvelles routes au Togo. Actuellement à Lomé, les travaux se poursuivent et de nouveaux axes vont bientôt être complètement aménagés mais, l’on remarque que la construction de ces voies entraînent une conséquence négative sur l’environnement : la coupure anarchique des arbres.

 

Mais, ce qui est inquiétant, c’est qu’à Lomé, on assiste ces derniers jours à la coupure de grands arbres à cause des travaux d’aménagement des routes. Plusieurs arbres qui se trouvent au long de l’axe Tokoin Hôpital – Todman, l’axe Colombe de la paix-Aéroport et au long du pavé de Djidjolé, ne sont maintenant que du fagot de bois.

 

Alors que nous savons que sans les arbres, les pluies se feraient rares et la sécheresse aurait le dessus sur nous. Et quand on parle de sécheresse, nous réalisons tous qu’il s’agit d’une période redoutable où l’agriculture est en panne, et du coup, c’est l’Homme qui est pénalisé. Parfois, la sécheresse peut être à l’origine du décès des animaux et même des Hommes. C’est pourquoi dans le monde entier, il est recommandé de planter des arbres, spécialement tous les premiers juin.

 

Imaginons que toutes les routes de Lomé bordées d’arbres doivent être reconstruites, qu’allons-nous devenir ?

 

Les autorités environnementales doivent trouver rapidement une solution pour éviter la dégradation de notre environnement sinon, les jours à venir seront très sombres écologiquement parlant pour la capitale Lomé en particulier et pour le Togo en général.

 

Atcha Kossi

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire