pub
Politique

Congrès national du Pacte Socialiste pour le Renouveau : Le professeur Wolou Komi porté à la tête de la formation politique

Advertisement

Il a su attendre son heure et c’est la bonne, le professeur Wolou Komi est désormais  à la tète du Pacte Socialiste pour le Renouveau succédant ainsi à Me ABI Tchéssa . C’était le Samedi dernier à l’issue d’un congrès ordinaire organisé par la dite formation Politique. Ce congrès à vu la présence de plusieurs partis politiques ainsi que les militants et les sympathisants.

 

En effet, créée depuis 2000, cette formation politique a été en tout temps à la lutte pour l’alternance démocratique. Parti politique d’opposition, le Pacte Socialiste pour le Renouveau regroupe les socialistes comme on les appelle communément.

 

Dans une logique de transparence et d’alternance, ce Parti a organisé ce samedi, son congrès  ordinaire pour renouveler ses instances dirigeantes. Placé sous le thème « Construire la Société sur les valeurs », ce congrès est une occasion pour les congressistes de discuter entre eux des nouvelles orientations du parti afin de trouver des moyens pour mieux l’implanter  dans les autres localités du pays.

 

Pour M. Wolou, ce congrès est une façon de s’armer pour les nouvelles perspectives car il faut faire des choses nouvelles; ce sont des constats d’échecs des partis à atteindre l’objectif qui a poussé à la création du PSR. « C’est pour cela que notre parti ne va jamais se dérober à son alliance avec les autres partis politiques de l’opposition qui ont la même vision que lui; celle d’amener notre pays à une alternance ».

Selon lui le « travail a commencé depuis avec Me Abbi Tchessa qui a mené le bon combat et le PSR. L’actif à retenir pour nous au sein du PSR aujourd’hui, est que la politique doit être basée sur des valeurs et non des apparences ; et c’est la notre bataille quotidienne ». Il poursuit « ma profonde conviction est que ce dont nous avons besoin, c’est la réconciliation de l’action politique avec les valeurs fondamentales. Ces valeurs constituent en réalité le ciment de notre vie en commun ».

 

Le nouveau Secrétaire National s’engage à œuvrer inlassablement avec ses amis de l’opposition pour amener le pays vers un lendemain meilleur, car l’alternance est possible si tout le monde a un seul objectif, celui du bien-être de notre société à tous. Au cours de ce congrès, le texte du parti a été réactualisé et des grandes décisions ont été prises pour assurer la bonne gouvernance à leur sein. C’est ainsi que l’ancien Secrétaire, Abi Tchessa a été nommé président du conseil Exécutif, organe de superviseur.

 

Que ce bel exemple du Pacte Socialiste pour le Renouveau puisse inspirer tous les partis politiques et même notre pays pour une alternance sans difficulté.

 

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire