pub
Social

Cérémonie de remise de kits de dignité aux femmes guéries de fistule obstétricale à Atakpamé

Advertisement

l’Association Odjougbo basée à Atakpamé a fait don des lots de marchandises à 15 femmes guéries de fistule obstétricale en 2014 provenant de la préfecture de l’Ogou, de l’Amou, de l’Anié, de l’Est Mono, de l’Akébou et de Tohoun. C’est ce mardi 22 décembre à Atakpamé. Ce geste a été rendu possible grâce à l’appui financier du gouvernement Togolais, du Programme des Nations Unies pour la Population(UNFPA) et de Santé Solidarité et Développement (SSD).

 

En remettant ce don en présence de M .Gakpo Séraphin représentant du préfet de l’Ogou, des Directeurs régionaux des services déconcentrés, des responsables d’ONG et Associations, et de la représentante du représentant de l’UNFPA, chargé de programme Genre et Droits Humains(UNFPA/Togo), Mme Kobonon-Odah Akouavi, la coordinatrice de l’ONG Odjougbo a fait l’historique du projet qui a commencé dans la préfecture de l’Est-Mono et Moréthan en 2004 et 68 femmes ont été identifiés et ont suivi une opération à Sokodé. Elle a précisé que cette œuvre humanitaire composée des kits d’intrants d’une valeur de 100 000 fcfa et d’une somme de 40 000 f cfa vise a aider ces femmes à démarrer une activité génératrice et de revenu(AGR) identifiée par chacune d’elle et à se prendre en charge .Elle a rendu hommage à tout ceux qui ont contribué pour la réussite de cette opération et a invité les bénéficiaires a plus d’ardeur.

 

Pour Mme Dovonon Victoire chargé de programme Genre et Droits Humains à (UNFPA/Togo), ce don marque le début de la mise en œuvre  du 3 volet « réinsertion socio-économique et psychosociale de la femme traitée » après la prévention et du plan stratégique national  de la prise en charge de la fistule obstétricale au Togo.

 

Elle a  remercié le chef de l’Etat Faure GNASSIMGNE, tout les partenaires  et a convié les bénéficiaires à une gestion efficace de ces intrants ; elle a estimé qu’avec ce geste, ces femmes guéries pourraient sortir d’extrême pauvreté pour être des modèles de leurs communauté. Les bénéficiaires ont chacune exprimé leurs gratitudes aux donateurs et promettent faire un bon usage.

 

L’Association Odjougbo a pour missions de lutter contre les mutilations génitales féminines et de promouvoir le droit à la santé, à l’économie, à l’éducation et à l’information.

 

Landrykoss

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire