pub
Prenom du jour

Barbara (04 DECEMBRE)

Advertisement

Barbara

Etymologie : Etrangère (latin).

 

Qui est elle ?

Barbara est affective, souvent déconcertante car elle est assez secrète et introvertie (association du 7 et du 22/4). Cela ne l’empêche nullement, lorsqu’elle est en confiance ou dans une atmosphère favorable, de communiquer avec aisance et entrain. Ainsi, tour à tour, pourra-t-on la voir solitaire et sauvage, fuyant le monde et se repliant dans sa tour d’ivoire, puis, poussée par sa curiosité ou stimulée par son environnement, s’ouvrir et rechercher la communication. Quoi qu’il en soit, c’est une personne à part, mystérieuse et inaccessible, et il est difficile de la comprendre ou même de l’aborder. D’une intelligence éclectique, elle fait montre tout à la fois d’un esprit critique voire cynique, et d’une fascination pour l’irrationnel, l’hétérodoxe, l’étrange… Son originalité la fait se démarquer des autres avec plus ou moins de bonheur, surtout dans l’enfance où elle vivra plutôt sa différence comme une marginalité et risquera de renforcer son inhibition et de développer sa susceptibilité, voire même un certain sentiment d’infériorité. Le plus souvent, son enfance n’est pas aisée car ses parents peuvent facilement ignorer sa personnalité profonde. Ils devront favoriser son don pour la parole, les langues et la communication, qui ne demande qu’à être exploité. Au vu de la complexité de cette enfant, on pourrait distinguer deux personnages apparemment antinomiques : Barbara dispersée, à la parole facile, bavarde, les nerfs à fleur de peau (surtout si elle est née un 3, 12, 21 et 30) et Barbara repliée, cérébrale, intellectuelle, enfermée dans son mutisme (surtout si elle est née un 4, 7, 13, 16, 22, 25 ou 31)…Il peut exister ainsi une certaine tendance cyclothymique, avec des périodes de hauts (sociabilité, enthousiasme, communication intense, optimisme, ferveur…) et de bas (misanthropie, scepticisme, mutisme, pessimisme, voire dépression).

 

Qu’aime-t-elle ?

Echanger, communiquer, s’exprimer de différentes manières (artistiques, créatrices ou orales) sont des façons pour elle de s’épanouir. Elle a besoin d’écrire, de parler, de chanter. Par ailleurs, c’est par la curiosité (son pire défaut comme sa plus belle qualité) qu’elle progresse dans la vie, ainsi que par les rencontres et les échanges. Attirée par le merveilleux, elle peut s’intéresser, de près ou de loin, à l’ésotérisme, au mysticisme ou à la parapsychologie. Sa vie sentimentale n’est pas simple car elle livre peu ses secrets intimes, bien que ce soit une bavarde ! Elle préférera être devinée et aura ainsi des déceptions, se sentant au fond d’elle-même incomprise. Elle sera plus attirée par un compagnon brillant intellectuellement que par son compte en banque, le domaine matériel étant pour elle secondaire, sinon indifférent.

 

Que fait elle ?

Deux types d’orientations opposées peuvent coexister selon que le 4 et 7 l’emportent par rapport au 3 : professions où la recherche, l’analyse, l’art du diagnostic et les techniques modernes sont demandés, professions où s’exprimer, communiquer, convaincre sont des talents essentiels : vente, représentation, relations publiques…, à moins qu’un véritable talent ne la pousse vers une carrière artistique, comme le chant, la danse ou le théâtre…

 

Advertisement

Publier un commentaire