pub
Justice

TOGO : Mission d’information sur la vie dans les prisons civiles dans les Plateaux

Advertisement

Une délégation parlementaire composée de cinq membres a effectué une tournée dans les prisons d’Atakpamé et de Notsè le vendredi 13 novembre dernier. Une visite qui s’inscrit dans l’une des prérogatives du parlement en ce qui concerne le devoir de contrôle de l’action gouvernementale sur le terrain.

Cette visite a permis à la délégation de toucher du doit les conditions de vie de ces détenus dans les milieux carcéraux et la nature de l’application de la justice conformément aux lois telle que votées à l’Assemblé Nationale. De même, il s’agit d’une occasion pour faire des suggestions et recommandations en vue d’améliorer les conditions de vie dans les milieux carcéraux.

 

Pour l’honorable Assouma Derman chef de la commission de Droit de l’Homme et chef de mission, cette visite leur a permis d’échanger avec le personnel responsable judiciaire pour voir dans quelle mesure ils peuvent ensemble trouver les moyens pour améliorer les condition de vie des détenus dans les prisons.

Pour finir, il a invité les détenus a ne pas perdre espoir de se battre pour qu’après leur sortie de la prison, qu’ils n’y retournent plus ; mais plutôt de libérer la place à d’autres éventuels détenus. Ce qui participe à régler le problème de surpeuplement.

 

Les détenus ont profité du passage des parlementaires pour exprimer leurs besoins : manque d’infirmerie pour les soins, manque de place pour dormir, un repas par jour et le manque de personnel judiciaire pour le traitement des dossiers sont quelques difficultés soulevées par les détenus.

 

Que se soit à Atakpamé ou à Notsè les procureurs ont exprimé leur reconnaissance aux parlementaires qui ont fait le déplacement à l’intérieure du pays pour toucher du doit les problèmes carcéraux ; ils ont souligné que les députés sont à comparer aux mécaniciens qui appliquent les lois de la mécanique et a ce titre demeurent des artisans les lois votés par les parlementaires et que cette visite va consoler les détenus car ces derniers ne sentiront, un tant soit peu, plus abandonnés.

 

Landry Koss

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire