pub
Echos de la 12ème foire Internationale de Lomé

La 12ème Foire Internationale de Lomé a célébré la journée de l’Agriculture ce vendredi 27 novembre

Advertisement

C’est la seconde fois qu’une journée est consacrée à l’agriculture à la Foire Internationale de Lomé. Le thème de cette journée est « l’entrepreunariat agricole : quelle stratégie de financement pour la promotion des jeunes dans l’agriculture ».

 

Les débats étaient de haut niveau en ce sens que les panels ont tenu en haleine, le nombreux public qui a fait le déplacement pour observer cette journée. Au cours de ces présentations, il ressort que l’agriculture souffre énormément de financement. Et face à cette situation, il a été retenu que deux outils essentiels sont proposés pour permettre à l’agriculture de se développer.

 

D’abord, on doit évaluer les besoins sur le terrain afin de savoir ce que la population veut pour produire en conséquence et que ces produits puissent être écoulés sur le même marché. En d’autre terme, il faut promouvoir les chaînes de valeur pour permettre à la population cible d’être le bénéficiaire privilégié. La promotion des chaînes de valeur a pour corollaire la satisfaction des deux parties engagées dans cette affaire.

 

Ensuite, l’agriculteur augmente son revenu de façon à gagner sa vie en toute quiétude tout en créant des emplois à d’autres personnes. ’’De même, les producteurs doivent être en permanence formés pour professionnaliser leur secteur’’, a affirmé Kodjo Agbégnido.

Aussi, le producteur doit-il être désormais considéré comme un entrepreneur eu égard à tout ce qui se développe avant la production et la récolte. Pour arriver à cette fin, l’entrepreneur doit maîtriser son sujet, avoir des compétences requises pour son domaine. Aujourd’hui ces agriculteurs doivent compter sur le PRODRA-GIZ : Programme de Développement Rural et Agriculture Outil de la Coopération Allemande, ainsi que d’autres partenaires étrangers.

Foire_Agricol.jpg

 

 

Il est donc important pour ces jeunes entrepreneurs de prendre en compte ces deux outils précités pour un développement de notre agriculture puisque cette dernière pèse énormément dans le produit intérieur brute.

 

Le Togo étant un pays essentiellement agricole, il est donc important que l’autorité togolaise mette assez de moyens pour que ce secteur décolle. Soulignons que le Togo produit de diverses productions telles du coton, du café, du cacao et autres.

 

La 12ème FIL continu par battre son plein jusqu’au 07 décembre ; la journée de samedi est très attendu car c’est une journée dédiée à la téléphonie mobile TOGOCEL, les Ntic étant un secteur très prisé de nos jours.

 

Prudence A.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire