pub
Société

Journée mondiale du SIDA 2015: le Togo lutte contre la transmission de la mère à l’enfant

Advertisement

En prélude à la célébration de la 28ème journée mondiale du SIDA qui sera célébrée le 1er décembre prochain, le ministère chargé de la Santé et le Secrétariat Permanent du Conseil National de Lutte contre le SIDA (SP-CNLS) ont tenu à Wogba (Préfecture de Vo), une localité située à une soixantaine de kilomètre de la ville de Lomé ce mardi 24 novembre 2015 une sensibilisation sur la prévention du VIH à l’endroit des centaines de personnes de la dite localité et de ses environs.

 

Placée sous le thème : « Eliminons la transmission du VIH de la mère à l’enfant au Togo », cette journée de sensibilisation vise selon le ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Mme Tchabinandi Kolani Yentcharé, à parachever d’ici l’horizon 2020, le travail considérable abattu par le CNLS qui a permis de réaliser des avancées considérables dans la réponse au VIH/SIDA et à contribuer à l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. « Le ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation a besoin de vous pour réussir son rôle sur ce vaste chantier de la riposte au SIDA car sans votre engagement, ses actions seront vaines. C’est pourquoi, j’exhorte à vous approprier les informations reçues, à mettre en pratique tous les conseils et à les partager avec vos consœurs une fois de retour dans vos localités respectives », a déclaré Mme la ministre aux femmes qui ont participé à la sensibilisation.

 

Elle n’a pas manqué de rappeler aux populations de Wogba et de ses environs qui ont pris part à la séance, les efforts consentis par le SP-CNLS dans la lutte contre le SIDA au Togo surtout en matière de la transmission de la mère à l’enfant. « J’en veux pour preuve que, la régression de la prévalence du VIH qui est de 2,5% en 2014 dans la population sexuellement active de 15 à 49 ans selon les résultats de la 3ème enquête nationale démographique et de santé et la tendance à la stabilisation de la prévalence du VIH chez les femmes enceintes vues en consultation prénatale de 2008 à 2014 qui se situe autour de 3% », a indiqué Mme la ministre ».

 

Selon le coordonnateur du SP-CNLS Docteur Vincent Pitché, le ministère de la Promotion de la Femme s’est engagé dans la lutte contre la SIDA surtout que cette année le thème choisi porte sur les la santé des femmes et des enfants. « Le ministère s’est engagé au côté du SP-CNLS pour réduire la vulnérabilité de la femme face au VIH », a-t-il laissé entendre.

 

Ont également pris part à la séance, le directeur préfectoral de la santé, de l’action social et le préfet de Vo M. Kokou Léguédé, qui a remercié le ministère et le CNLS d’avoir porté le choix sur l’une des localités de ressort pour la tenue de cette sensibilisation.

 

Pour rappel, cette séance de sensibilisation s’inscrit également dans le cadre des 16 jours de campagne et d’activisme contre les violences faites aux femmes qui s’étend du 25 novembre au 10 décembre 2015 sous le thème international : « de la paix à la maison à la paix dans le monde : une éducation sûre pour tous ».

 

Le thème national retenu est la : « lutte contre les violences sexuelles à l‘égard des filles » qui constitue l’un des problèmes qui freine l’éducation de la jeune fille.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire