pub
Médias

Ghana : Droit à un micro pour la terre

Advertisement

Le journaliste correspondant ghanéen George Abanga qui a été abattu dans la région de Brong Ahafo par des hommes armée non identifiés a été porté en terre en fin octobre dernier.

 

En rappel du métier qu’il exerçait, le regretté George qui a été arraché à l’affection de ses parents, collègues et amis a eu droit à un cercueil exceptionnel.

Le cercueil conçu ou commandé pour la circonstance a la forme d’un micro et ce symbole a servi de rappel à tous que le défunt a exercé au sein d’une radio et que son outil de travail par préférence était le micro qu’il tendait aux gens pour des interviews.

 

Avant son meurtre, George Abanga a servi comme correspondant de la radio Peace FM à Goaso dans la région de Brong Ahafo. Les enquêtes se poursuivent pour démasquer les meurtriers.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire