pub
Economie

CEDEAO : Premier Atelier de validation de l’étude sur le développement des infrastructures Aéroportuaires en Afrique de l’Ouest

Advertisement

Débuté le 26 Octobre dernier, un grand atelier s’est ouvert à Lomé pour plancher sur les problématiques des infrastructures en Afrique de l’Ouest. Il s’agit pour ces experts et consultants d’analyser les difficultés liées à la bonne utilisation de nos transports Aéroportuaires et proposer des solutions.

 

En effet, les transports aériens dans l’espace CEDEAO a connu des mutations significatives depuis l’adoption de la déclaration de Yaoundé en 1999. Ce qui a permis aux différents Etats d’entreprendre des réformes nécessaires pour une libération progressives de l’accès au marché. Malgré tout, le réseau aéroportuaire connaît d’énormes difficultés liées à l’insécurité, des infrastructures inadéquates et les équipements hors normes, sans oublier la mise aux normes des règles de l’OACI.

 

Ces difficultés limitent considérablement l’accès d’autres compagnies internationales vers ces pays. C’est pour trouver des voies et moyens pour moderniser les infrastructures aéroportuaires que cet atelier est organisé.

 

Dans son allocution, Mr Sédiko Douka, directeur de Préparation et de Développement des Projets d’Infrastructure de la CEDEAO a affirmé que la question de la sécurité dans le transport aérien demeure un défis majeur non seulement dans la zone CEDEAO mais aussi à l’échelle du continent Africain. Pour lui, les études ont montré que l’l’Afrique enregistre 12% des accidents aériens et 60% des accidents proviennent principalement cinq pays africain y compris ceux de la CEDEAO.

 

Soulignons que l’objectif de cet atelier est d’avoir un plan régional mis à jour afin d’établir un état des lieux. Aussi, cette rencontre permettra t-elle de projeter les demandes en infrastructures, déterminer les besoin en financement et sélectionner des projets nationaux et régionaux.

 

Prenant la parole à son tour, le représentant du ministre des Transports M. Fantonzoun Mawutoè SG dudit ministère à réitéré l’engagement du gouvernement togolais à œuvrer efficacement dans le domaine des infrastructures aéroportuaires pour une modernisation sans précédent. C’est ainsi qu’il encourage les participants de cet atelier à peaufiner rapidement les recommandations qui sont sorties de cette rencontre pour permettre au différent gouvernement de la communauté de les mettre en application.

 

C’est sur ces mots du Secrétaire Général du ministère des infrastructures et des transports que cet atelier a pris fin avec l’intention pour les experts de se retrouver rapidement pour valider les conclusions du rapport final.

 

Prudence A.

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire