pub
Politique

Atakpamé a accueilli la délégation du CDP dans le cadre de la tournée de consultations nationales et de campagnes de sensibilisation pour l’édification à l’appui d’une infrastructure de paix durable au Togo

Advertisement

Le Centre de Droit Public dans sa mission de consultations nationales et de campagnes de sensibilisation pour l’édification à l’appui d’une infrastructure de paix durable au Togo, a organisé le jeudi 12 novembre 2015 à Atakpamé, un atelier de renforcement des capacités à l’endroit des acteurs de la société civile, ONG, des hommes religieux, des médias, des chefs services et des chefs coutumiers.

 

Initiée par le programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Haut Commissariat au Renforcement de l’Unité et de la Réconciliation Nationale (HCRRUN), cette tournée vise à sensibiliser les populations de la région des Plateaux sur les consultations nationales et campagnes de sensibilisation pour l’édification d’une infrastructure de paix durable au Togo. Une aspiration des plus hautes autorités du Togo dont le chef de l’Etat Faure E. Gnassingbé qui avait lancé l’initiative depuis 2015 après les événements malheureux qui ont frappé le pays et mise en œuvre par la CVJR et aujourd’hui HCRRUN enfin de créer des conditions favorables pour la mise en place d’un cadre de dialogue et de concertation dans les différentes du Togo dont la région des Plateaux.

Cet atelier a permis aux organisateurs de recueillir des impressions, des approches et des recommandations des acteurs de la région des plateaux sur les infrastructures de paix durables dans le pays. Au total quatre communications ont fait l’objet de cette rencontre, l’infrastructure de paix durable au Togo, le bilan de la réconciliation au Togo, les défis de la consolidation de la paix, le genre et la consolidation de la paix.

 

M. Kalipé Kossi enseignant chercheur, membre du Centre de Droit Public a souligné que la paix et la stabilité durables ne peuvent être garanties que si les populations perçoivent la possibilité de résoudre les différends ou autre antagonismes sociopolitiques par des voies pacifiques. M. Bitho Kondo secrétaire général de la préfecture de l’Ogou a exprimé sa profonde gratitude à la délégation du CDP pour le choix sur Atakpamé pour abriter cet atelier en invitant les participants à suivre avec attention les communications enfin qu’ils puissent apporter leurs appuis et recommandations au processus d’édification de la paix au Togo.

 

Landry Koss

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire