pub
Prenom du jour

Géraud (13 0CTOBRE)

Advertisement

Géraud

Etymologie : Lance, gouverner (germanique).

 

Qui est il ?

 

Deux maîtres nombres nous mettent en présence d’une forte personnalité, profondément humaine et altruiste. Géraud possède une forte sensibilité doublée d’une intuition remarquable. Ces hautes vibrations le poussent à vouloir promouvoir un monde meilleur et à s’occuper des plus déshérités. Les contingences matérielles ne sont pas, à ses yeux, primordiales. Un côté inspiré ou éclairé peut se manifester, s’exprimant tant dans le domaine de la connaissance qu’à travers une créativité. Géraud possède une imagination débordante et une intuition au-dessus de la moyenne. Il est aussi doté d’un sens psychologique inné qui lui fait appréhender rapidement le sens caché des apparences… Néanmoins, ces puissantes vibrations ne sont pas toujours vécues à un niveau si élevé, en fonction des difficultés qui leur sont inhérentes. Cela peut se traduire alors simplement par de douces rêveries, de l’utopie, de l’hypersensibilité, de la fragilité émotionnelle, ainsi que de la dépendance, de la suggestibilité et un certain esprit de sacrifice. Son équilibre nerveux est souvent précaire car une forte tension nerveuse accompagne souvent ce tempérament passionné. Avec le 2/11 karmique, Géraud sera confronté à deux types de situations dans sa relation à l’autre. Soit il sera tenté de prendre la situation en main (s’il réagit en 11 ) en assumant, en protégeant et en dominant l’autre ou les autres. Soit il attendra aide et protection de son entourage, maternel et féminin notamment. Dans l’enfance, Géraud est adorable et attachant, tout au désir de faire plaisir, particulièrement réceptif à l’atmosphère familiale. Qu’un déséquilibre ou qu’une mésentente surgissent et le voilà perdu, n’investissant plus dans le présent et se repliant sur lui-même, dans son monde de rêves. Il sera donc souhaitable de favoriser son autonomie en lui donnant, de bonne heure, des responsabilités, tout en respectant néanmoins l’insouciance de sa jeunesse.

 

 

Qu’aime-t-il ?


Géraud sera en quête d’idéal, et possédera une haute conception de l’humain. La grande force intérieure qui l’anime le pousse à s’intéresser aux mouvements sociaux et humanitaires ou aux sciences humaines, spirituelles ou occultes. S’il s’engage dans une de ces voies de prédilection, il faudra veiller à ce qu’il ne devienne pas trop systématique ou fanatique. Il est aussi tenté par les voyages, et l’étranger peut intervenir, d’une façon ou d’une autre, dans son existence. Il peut aussi rechercher l’évasion d’une manière différente, en écoutant de la musique par exemple, sa sensibilité ayant besoin de vibrer… En amour, Géraud est un idéaliste, qui place l’élue de son c œur sur un piédestal, avec les risques de désillusions possibles. A moins qu’il ne s’agisse d’une quête permanente de l’idéal, par une multiplicité d’expériences qui, imparfaites, justifient ce que d’autres nommeraient papillonnage.

 

 

Que fait il ?

 

Cette configuration laisse présager une belle réussite. Les voies royales seront surtout le domaine social ou artistique, le domaine matériel n’étant ni une priorité ni un élément d’appui. Il pourra ainsi se tourner vers les carrières suivantes : enseignant, psychologue, sociologue, conseil…, artiste, musicien…, astrologue, graphologue, médium…, à moins que la religion ne le tente, ou toute orientation philosophique, philanthropique ou politique.

 

 

Advertisement