pub
Sport

Togo / Eperviers : Saintfiet signe un “exil” pour Adébayor

Advertisement

Qu’il soit absent ou présent dans son pays le Togo, qu’il participe ou non à un match des Eperviers, qu’il se taise ou qu’il s’exprime, l’attaquant international Emmanuel Adébayor refait parler toujours de lui et ce malgré lui.

 

La dernière sortie médiatique de Tom Saintfiet, l’entraineur national des Eperviers le mardi 08 septembre 2015, pour se prononcer sur le bilan du match Djibouti-Togo a laissé la place aux questions portant sur l’absence d’Adébayor. En se focalisant sur le mutisme d’Adébayor en ce qui concerne la convocation en équipe nationale qui lui a été envoyée, Tom a propulsé Adébayor à la une de l’actualité nationale mais aussi internationale. Pour le rappel des faits, l’entraîneur a déclaré à la presse que « Comme tous les autres joueurs, Shéyi Adébayor a reçu une convocation. Mais il n’a pas répondu à l’appel ».

 

De la probable sanction qui résulte de ce geste de la part du joueur, Tom a poursuivi que « On ne peut pas travailler avec un joueur qui ne répond pas aux convocations. J’estime que Adébayor n’aime pas jouer pour son pays. Il n’aime pas l’idée que le Togo se qualifie pour la CAN. Si on a du respect pour les Togolais, on doit répondre aux convocations de l’équipe nationale ». Et c’est cette sortie de Tom qui refait parler de la star togolaise du ballon rond. Si des médias francophones se bornent à titrer que « Emmanuel Adébayor, indésirable et incompris » ou « Togo : Adébayor taclé par le sélectionneur », la presse anglophone qui connaît elle aussi le joueur reprend la nouvelle à travers ces titres « Togo Coach Saintfiet Gives Up On Adebayor », « Spurs’ Outcast Emmanuel Adebayor Exiled from Togo National Team », « Emmanuel Adebayor will not be picked by Togo coach again after … ». Même si les Eperviers doivent continuer par célébrer leur victoire de la deuxième journée des éliminatoires pour la CAN 2017, les médias vont se focaliser encore pour quelques jours sur les suites de l’exil sportif que Tom a signé pour Adébayor.

 

En somme, si la décision de Tom Saintfiet se veut être rigoureuse, elle mérite d’être revue car il y a lieu de résoudre le problème d’Adébayor d’une manière plus diplomatique que médiatique car le concerné qui aime aussi être taquiné par les médias ne va pas certainement sombrer dans le mutisme.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire