International

Burkina-Faso : La transition renversée, le Général Diendéré proclamé Président

Advertisement

Des militaires du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) au Burkina Faso ont mis un terme à la transition dans le pays. Le Général Gilbert Diendéré a été proclamé comme le nouveau Président du pays.

 

Ce qui a débuté dans l’après-midi du 16 septembre 2015 par la prise en otage du Président de la transition Michel Kafando ainsi que le Premier ministre Isaac Zida s’est transformé le jeudi 17 septembre en un coup d’Etat.

 

Pour parachever leur coup, les militaires du RSP ont annoncé avoir dissout les autorités de la transition. En s’accaparant du pouvoir, les mutins veulent prendre en main le cours de la transition afin d’organiser des «élections inclusives».

 

Pour justifier leur prise du pouvoir, les mutins qui sont en passe de devenir les autorités légales du pays ont prétexté s’être passés « à l’acte pour empêcher la déstabilisation du Burkina ». Dans un communiqué lu à la télévision, les militaires ont annoncé la fermeture des frontières et l’instauration d’un couvre-feu nocturne.

 

En ce qui concerne le sort des otages, les mutins ont annoncé que les dirigeants de la transition déchus vont bien, qu’ils sont en résidence surveillée et qu’ils seront bientôt relâchés.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire