pub
Sport

11ème Jeux Africains de Brazzaville: La course aux médailles lancée

Advertisement

Du 04 au 19 Septembre 2015, le Congo Brazzaville de Dénis Sassou N’guesou célèbre le jubilé d’or des Jeux Africains dans son pays. 15.000 athlètes inscrits dans 22 disciplines et venus de 54 pays sont attendus. Vingt et deux ambassadeurs  représentent le Togo dans plusieurs disciplines.

 

Les premiers Jeux Africains sont intervenus au Congo Brazzaville en 1965 soit 50 ans après en  2015, ce pays reprend des couleurs à la faveur des 11èmes  éditions de ces Jeux. Pour cette fois les petits plats sont mis dans les grands. Hier vendredi, une impressionnante  cérémonie  d’ouverture  qui a durée trois heures d’horloge à laquelle a assisté le chef de l’Etat Togolais, Faure Essowimna Gnassingbé aux côtés de son homologue Congolais Dénis Sassou N’guessou.

 

Tout est parti d’un défilé des 54  représentants des pays qui prennent part à cette fête continentale et finit  par des mouvements d’ensemble dans le stade de Kintélé. Dans son allocution, le président Sassou N’guessou a dit  à tous ceux qui de près ou de loin ont permis que les11èmes Jeux Africains puissent se tenir : « je dis bonne chance à tous les athlètes », a-t-il souhaité

Vingt et deux  disciplines sportives ont été retenues pour cet événement sportif continental. Il est inscrit  également des activités scientifiques, culturelles et des camps de jeunes, dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de ces jeux.

 

 Les vingt et deux ambassadeurs Togolais inscrits dans huit disciplines  et paralympiques promettent ramener  beaucoup de  breloques au bercail.  Comme Emmanuel Kpegba ou Fanny Dodji tous promettent donner le meilleur d’eux même : « ces opportunités n’arrivent pas tous les jours, nous ferons en sorte que à l’issue de ces jeux le nom du Togo puissent rester », a indiqué le pongiste Fanny Dodji.

 

Des infrastructures sportives modernes ont été construites à Kintélé, une banlieue nord de Brazzaville. L’Etat congolais a consenti un investissement de plus de 400 milliards de FCFA pour permettre à la jeunesse africaine d’évoluer dans de conditions sportives optimales. Il a réhabilité de nombreuses infrastructures sportives dans la capitale congolaise, notamment le stade d’Ornamo, le complexe omnisports d’Ouenzé,  ou le Centre Sportif et Universitaire de Makélékélé (CSUM), le stade Alphonse Massamba-Débat.

 

Il est annoncé  chaque jour près de  80 000 supporters dans ces différents sites. Chaque discipline retransmis à environ 200 000 000 de téléspectateurs. Rappelons que la première édition des Jeux Africains a en effet eu lieu  à Brazzaville au stade Massamba Debat.

 

Réné

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire