pub
Médias

TOGO: Le Club Rfi Togo et les médias partent en guerre contre les faux médicaments

Advertisement

Le Club Rfi Togo et les médias ont, du 30 juillet au 02 août dernier, accentué la lutte contre les faux médicaments au Togo. Ceci à l’occasion de la célébration des 20 ans du Club Rfi dans le monde et ses 17 ans au Togo.

 

La célébration a été observée à Adéta (135 km de Lomé). Axée sur le thème « Les professionnels de la Santé et les Médias contre les faux médicaments », cette célébration a réuni une vingtaine de médias, des acteurs du monde médical togolais, des autorités locales/ administratives… qui ont sensibilisé la population sur les médicaments de rue et leurs risques. Au programme des ateliers de formation et de sensibilisation, des jeux kermess, des soirées récréatives, de la caravane autour de thématique « danger lié à la vente et à l’achat des faux médicaments », des dangers qui sont méconnus du grand public.

 

« En tant qu’un homme de médias, nous avons constaté que l’utilisation des faux médicaments cause chaque jour de sérieux ennuies à nos auditeurs ou lecteurs … Beaucoup d’ entre eux ne savent pas encore les dangers qui s’y découlent… C’est pourquoi nous avons décidé au cours de cette célébration de fédérer les énergies en vue de renforcer la lutte contre ce fléau », a mentionné Bienvenu Amouh, Coordinateur national du Club Rfi Togo.

 

En dehors de la lutte contre les faux médicaments, le Club Rfi Togo a aussi mis l’accent sur la protection de l’environnement et la sauvegarde de la faune et de la flore. De concert avec l’association « La Révolution Verte », une association de jeunes étudiants militant dans la protection de l’environnement, le Club Rfi Togo et ses partenaires ont mis en terre un certain nombre de plants au lycée d’Adéta. Toutes ces activités ont été déroulées à la barbe des autorités locales et administratives qui ont beaucoup apprécié l’initiative. « Les activités programmées par le Club Rfi au cours de sa célébration nous ont intéressées surtout le thème sur lequel est placé l’événement. Ce thème devient très important pour nous parce qu’aujourd’hui nous avons suivi des exposés qui nous ont donné des précisions et éclaircissements sur l’usage des faux médicaments sensés nous permettre de renforcer notre lutte contre ce fléau », s’est réjouit Jules Sépé, Préfet d’Adéta. En tant qu’autorité, Jules Sépé promet la régularisation ou la réglementation de tout ce qui est contre l’utilisation des faux médicaments.

 

Le Club Rfi Togo quant –à lui promet retrouver ses membres l’année prochaine à Kara pour la célébration de ses 18 ans.

 

Max Dally

Togoportail,toute l’information à votre portée

Publier un commentaire